Ce soir, la lune était ronde -Arnaud Riou

Roman initiatique sur la découverte de soi à travers la démarche chamanique.

Thème : Trouver sa mission de vie, chamanisme, équilibre intérieur, énergie, trouver sa voie, vocation, apaisement, prise de décision, équilibre masculin/féminin.

 

Ce soir, la lune était ronde

Ce soir, la lune était ronde – Arnaud Riou

 

Résumé de l’éditeur

 

 » J’ai découvert l’énergie tribale et la puissance des loups. J’ai rencontré la lune et me suis laissé toucher par elle. »

Acteur parisien abonné aux seconds rôles, en couple depuis quelques années avec Céline mais incapable de s’engager, Thomas, à l’approche de la quarantaine, a tout du loser fuyant ses responsabilités. Empêtré dans son rôle d’acteur maudit, de génie incompris, de mec infidèle, il sait pourtant qu’il passe à côté de sa vie. Un soir, alors qu’il assiste à une représentation au théâtre de la Renaissance, il retrouve par hasard Carmen Arteba, une actrice avec qui il a joué des années auparavant. Subjugué par cette femme devenue chamane, il laisse tomber le masque. Carmen décèle une belle âme qui se cherche derrière le cynisme de Thomas, et invite ce dernier à la rejoindre dans une retraite chamanique au prieuré de Monteau.
C’est pour Thomas le début d’une transformation qui va l’amener à explorer ses zones d’ombre, sa part de féminin, et à se questionner sur sa place d’homme. Au contact de trois figures féminines – Carmen, la guide spirituelle, Iris, la femme louve, et Céline, la pragmatique –, il va se reconnecter à sa lumière et ouvrir son cœur.

 

2 adjectifs qui résument le livre

 

Apaisant : Car on ressent bien la tension que vit Thomas à se débattre avec sa vie et sa constante indécision qui peut trouver écho en notre propre chaos intérieur. Et puis, lorsqu’il se rapproche de Carmen, la femme chamane, et de la nature, qu’il accepte de la rejoindre pour une retraite, tout s’apaise et prend sens.

Lumineux : Car c’est bien le sujet de ce livre, retrouver la lumière en soi. Thomas est une belle personne qui n’arrive pas à s’aimer et à “briller”, son comportement l’enferme dans des situations dont il ne sait plus comment sortir, il croit préserver sa liberté mais c’est complètement l’inverse et surtout il n’arrive pas à être heureux.

 

Ce que j’en pense

 

Comment vous dire ?

J’ai dévoré ce roman !

Le chamanisme ? C’est quelque chose qui m’était à la fois complètement étranger et pour lequel je ne me sentais pas d’attirance particulière.

Je ne dis pas qu’à la fin de la lecture de ce titre j’en sais davantage sur ce sujet, je sais juste que je vais désormais creuser la question, que c’est certainement au moins une expérience à vivre et à ajouter sur ma longue liste de choses à faire. Ce dont je suis certaine c’est que je devais lire ce livre pour la poursuite de mon aventure avec l’intuition.

Concrètement c’est un très bon roman pour tout ceux qui se sentent perdus. Pour ceux qui errent dans la vie sans jamais arriver à se décider pour ce qu’ils veulent ou ne veulent pas, ceux qui ne se connaissent pas, pour lesquels prendre une décision est toujours une affaire délicate par peur de se tromper quelque soit le domaine de leur vie. Il est parfait pour les personnes qui sont toujours ambivalentes, qui n’arrivent jamais à dire oui ou non et qui ont toujours besoin de temps pour savoir ce qu’elles ont envie de faire.

Alors je vais vous rassurer, si vous pensez que c’est une fatalité, ça ne l’est pas. J’ai fait partie de ces personnes et il n’y a encore pas si longtemps que cela et le pire c’est que je pensais que c’était normal de devoir sans cesse réfléchir pour toute décision. En même temps, c’était une véritable souffrance ! Je passais donc mon temps à être otage des événements de ma vie car je ne décidais jamais de rien.

Ça peut s’apparenter à une forme d’absence de courage et ça l’est ! On espère toujours être/devenir quelqu’un d’autre, on va donc essayer d’endosser des rôles dont on espère qu’ils vont nous sauver de ne pas vraiment savoir qui l’ont est, ni de comment on va devoir agir ou décider.

Ce n’est pas pour rien que Thomas, le “héros” de ce roman, est acteur.

Ce n’est pas un choix anodin de l’auteur pour une double raison : Thomas n’est “vivant” que lorsqu’il joue un personnage car il a alors la “carte de route”de comment il va devoir se conduire, le costume lui donne une personnalité, ce qui lui fait cruellement défaut dans la vraie vie. Ensuite, il a fait ce choix d’un acteur car c’est une vocation qui a du sens pour lui, c’est une passion. Mais ce métier est difficile, rien n’est jamais sûr. Lui faut-il alors accepter d’être raisonnable et choisir un métier alimentaire ou doit-il vivre de sa passion en acceptant les inconvénients ?

La réponse c’est qu’il est à la bonne place car c’est une vocation mais sa posture n’est pas bonne car il n’y met pas de cœur, ni d’élan, il ne vit pas sa passion, tout comme il ne vit pas sa vie. Il n’attire donc pas à lui le travail qui permettrait d’en vivre, trop occupé à dépenser l’essentiel de son énergie à plaire. Il ne s’incarne dans rien, il n’a pas de profondeur, il est sans cesse dans la confusion car pour se prouver sa propre valeur il lui faut séduire, posséder …

“Depuis quelques minutes que nous échangeons, tes yeux n’arrivent pas à se fixer, ni sur moi, ni sur le bar, ni nulle part ailleurs. Ton regard fuit, ta respiration est superficielle et tes mains s’agitent. Chaque fois qu’une personne s’approche de nous, cela te distrait, comme si tu guettais quelque chose ou quelqu’un. Tu ne sembles pas dans ton axe, Thomas, ni dans tes pieds, ni dans ton cœur, juste dans ta tête.”

“Vous prenez vos décisions avec votre tête, car on vous a enseigné que le cerveau est le centre de votre intelligence. Tant que vous ne savez pas l’apprivoiser, votre mental, plein de jugements, décide de votre vie, à partir de ce qui est conditionné en vous, et donc de ce qui est déjà mort.”

“Le mental fonctionne de manière binaire. Il sélectionne ce qu’il juge bon ou mauvais, réussi ou raté, vrai ou faux. Nous abandonnons la moitié de nous-mêmes pour élaborer ce que nous sommes fiers d’appeler une personnalité.”

On est magnétique lorsqu’on est épanoui or pour être épanoui, il faut être “souple” : accepter l’imprévisible, les émotions quelles elles soient et ce qu’elles indiquent, la magie de la vie, la solitude, arrêter de vouloir contrôler, arrêter de s’éviter, accepter ses paradoxes, ne plus se juger et juger les autres, vivre le moment présent…

Tout le chemin que va faire Thomas, qui cherchait toujours à s’approprier à l’extérieur de lui-même, ce qui lui fait défaut  (la lumière des autres, le rôle qui le ferait briller… ), c’est d’apprendre à s’aimer, à passer du temps avec lui-même.

Mais comment faire ? Il découvre alors qu’il suffit de changer de posture dans la vie pour la transformer, comme le fait l’acteur sur scène pour se transformer en quelqu’un d’autre.

“Ne le prends pas mal, mais je sens une avidité en toi dès que tu t’approches de moi. J’ai l’impression que tu veux me dévorer u me prendre. Je repère ça spontanément chez certains hommes. J’ai l’impression d’être une proie face à toi. Ça me donne envie de fuir. Tu peux l’entendre ? Tes blessures sont encore à vif. J’ai l’impression que tu cherches l’autre pour te remplir. Pourtant je vois la belle personne que tu es et je suis curieuse de te rencontrer.”

“On est bien d’accord, dit Iris, tu as besoin d’être accueilli et tu ne l’es pas. Tu le seras lorsque tu tu t’accueilleras toi-même quoi qu’il arrive. Sors de la comparaison, du jugement, aime-toi pour ce que tu es, dans ta beauté et dans ta fragilité.”

“Aimer c’est permettre à l’autre d’être pleinement qui il est. Tu sauras que tu aimes vraiment quand tu ne voudras plus posséder l’autre. Quand tu n’auras plus aucune attente, ni jalousie. Je sens bien que tu me désires; c’est flatteur pour moi car tu es un bel homme, mais tu ne me posséderas jamais, Thomas, parce que je m’appartiens déjà à moi-même.”

“Ce que tu vois chez moi, ce que tu aimes chez moi, ce que tu désires de moi, c’est le reflet de ta propre lumière. Si tu veux vraiment rencontrer une belle personne, je t’encourage à t’intéresser à toi.”

Si tu rentres en conscience, dans ton corps et dans ton humanité, tu seras partout chez toi.”

En contact avec la nature, seul avec lui-même, de transe chamanique en rebith, Thomas va renaitre différent, découvrir son animal totem, apprendre à s’aimer et à aimer, se marier avec lui-même, équilibrer ses centres énergétiques…

Je ne connaissais pas du tout Arnaud Riou, qui est lui-même shaman, coach, conférencier et auteurs d’une dizaine de titres, je vais donc avoir de quoi lire pour les prochains mois pour approfondir ce sujet qui m’intrigue !

Un très bon bouquin qui s’adresse plutôt aux néophytes, du développement personnel, à pour tout ceux qui ont envie de faire quelque chose pour eux et qui se reconnaissent en Thomas sans savoir par quel bout prendre le problème. Bien sûr, il ne va pas résoudre vos problèmes d’un coup de baguette magique, d’ailleurs aucun livre ne le fera, car l’acteur de votre vie c’est vous-même, il faut donc commencer par faire un début de chemin pour arriver quelque part. Le livre est juste là pour vous indiquer qu’un chemin existe, à vous de décider ou non de vous engager à le prendre. Mais il est peut-être temps de décider vraiment quelque chose, non ? Winking smile

Pour ceux qui sont déjà plus avancé dans leur démarche, suivez votre intuition pour savoir s’il peut vous être utile ou pas de le lire. Personnellement il m’a fourni des réponses concrètes sur des points bien précis mais c’est vraiment trop attaché à mes questionnements personnels pour que cela puisse servir de références pour vous-mêmes, chaque chemin de vie est différent. 

Par contre, je vais me procurer son autre titre “Réveillez le shaman qui est en vous” qui me semble très intéressant. A suivre ! Open-mouthed smile

 

Je vous laisse avec cette citation trouvée dans le livre tellement parlante sur ce que c’est que l’intuition :

“… surtout je ressens un appel. Une invitation au voyage. Ce n’est pas rationnel. Mes résistances lâchent. Je suis vivant lorsque je prends des risques, lorsque j’épouse l’inattendu. Lorsque je dis oui à la vie. Je respire profondément. J’en ai le vertige. Alors que d’habitude j’hésite, je calcule, je pèse le pour et le contre, je sens ici un tel appel de l’âme, une voix intérieure qui m’encourage à accepte. Un appel irrationnel m’invite à prendre un choix irrationnel, et pourtant tellement évident.”

Bilan : ♥♥

 

 

 

Arnaud Riou - Ce soir, la lune était ronde

ACHETER SUR AMAZON

CE SOIR, LA LUNE ETAIT RONDE – ARNAUD RIOU – Editions Solar Harmonie

 

4 thoughts on “Ce soir, la lune était ronde -Arnaud Riou

    1. Hello Delphine,

      Je suis très heureuse de t’avoir donné envie d’en découvrir plus ! j’espère que cette lecture infusera et te permettra de t’élancer un peu plus loin car c’est toujours un peu le but 😉 Bises xx

  1. J allais ecrire exactement la même chose que defiscrap.
    Ce livre m appelle , je l ajoute à ma liste. Ce sera comme quelques-uns , un livre doudou je pense.
    Merci pour ton article.

    Belle journée

    1. Coucou Ingrid !!
      Oh génial !!
      Oui ce sera au moins un livre doudou et peut-être plus, le déclic pour tenter d’essayer quelque chose ! Tester, s’amuser à essayer des choses c’est aussi une manière d’avancer sans angoisses pur te bloquer 😉
      Très belle journée à toi ♥

Laisser un commentaire