Demain je me lève de bonheur -Sophie Noel

Roman feelgood

Thème : Routine quotidienne, ennui, vie sans surprise, rencontres, changements, sortie de zone de confort, retrouvailles avec soi.

Demain je me lève de bonheur - Sophie Noel

 

Résumé de l’éditeur

Divorcée, Bérénice mène une vie qui semble la satisfaire. Elle sort son chien Crumble, travaille à ses traductions de livres, va à l’aquagym le samedi et recommence chaque semaine. Aucun changement ne vient contrarier sa routine calme et rassurante.
Mais le jour de son anniversaire, tout change. Ses enfants lui offrent une semaine de thalasso à Saint-Malo. Une semaine sans voir Crumble, sans ses habitudes ? Elle n’a pourtant pas le choix, pour ne pas décevoir ses enfants.
Contre toute attente, ce séjour met sur son chemin des personnages qui vont lui montrer la vie sous un angle nouveau : le beau Emmanuel, la très sportive Anne, et Madeleine, une vieille dame excentrique et pleine de sagesse. Mais surtout, Bérénice fait une découverte : le bonheur dont elle avait oublié le goût est là, tout près…

 

2 adjectifs qui résument le livre

Drôle : Cette Bérénice a beau vivre comme une mémère avant l’heure, elle a gardé un vrai sens de l’auto-dérision. Très utile quand on doit autant se remettre en question et vaincre autant de résistances au changement.

Optimiste : L’histoire montre quand changeant ces habitudes et en regardant les choses sous un angle nouveau, la métamorphose de ce que nous vivons s’opère.

Ce que j’en pense

Honnêtement je n’avais pas spécialement prévu de lire ce livre. Et puis, un évènement dramatique dans ma vie s’est produit et j’ai eu envie de me raccrocher à une lecture zéro prétention. En fait, une lecture qui me permette de ne penser à rien d’autre que des choses très positives. Un peu comme ces Harlequins qu’on piquait à la grand-mère de ma meilleure amie, quand on était adolescentes, pour se consoler de nos déboires amoureux mais dans un autre genre. Et puis, je me suis prise au jeu.

A ma grande surprise, ce livre m’a fait un bien fou. Non pas parce que je me suis identifiée à Bérénice qui représente pour moi tout ce à quoi je souhaite échapper (mais j’ai bien entendu été cette femme à un moment donné de ma vie) mais plutôt parce que ca m’a rappelé, en ce moment compliqué de ma vie, que j’avais moi aussi une longue liste de choses à réaliser et que parmi toutes ces choses, il y en a qui sont porteuses de beaucoup de sens pour moi et encore plus aujourd’hui.

J’ai dans l’idée qu’on ne tombe jamais par hasard sur un livre. Qu’il existe une sorte de loi mystérieuse qui fait qu’un livre tombe précisément entre nos mains au moment où on n’en a besoin et ce n’est pas forcément et nécessairement de la grande littérature. Bref ce livre m’a été d’une grande aide dans la mesure où il m’a rappelé qu’il y a quelques mois j’avais mis en place une liste de rêves à réaliser et que ceux-ci allait m’aider à surmonter la douleur que je pouvais ressentir aujourd’hui à la perte de quelqu’un de cher.

Sinon j’ai trouvé ce roman bien construit dans sa démarche. Il rend bien compte de ce que l’on peut ressentir quand on a abandonné sa vie à une routine très rassurante et qu’il faut s’en extraire pour construire un autre genre d’existence un peu plus épanouissante. J’ai apprécié que pour une fois on ne fasse pas opérer à l’héroïne un changement de vie radical comme c’est quasiment toujours le cas dans ce genre de littérature. Bérénice garde son job qui lui plait mais elle va développer sa vie à côté. Elle qui ne faisait rien de passionnant et ne côtoyait personne, se découvre avec une existence comme une “coquille vide”et s’aperçoit que les autres ont des vies bien remplies. Elle va alors chercher à expérimenter tout un tas de choses pour garnir “le CV de son existence” et va “redécouvrir” le plaisir de redevenir la jeune femme enthousiaste, drôle, enjouée qu’elle était 30 ans auparavant.

“Comme assaillie par une force nouvelle, une évidence se présente à mon esprit ; plus question de jouer les mémères ; plus question de laisser la force d’inertie du quotidien me le bouffer ; plus question de regarder passer ma vie comme une vache regarde passer les trains ! Je VEUX être dans le train !”

Qu’il s’agisse de prendre soin de soi, de s’amuser à tester des tas des choses différentes, d’accepter de faire des rencontres nouvelles, de ne rien s’interdire, de s’intéresser aux autres, de se reconnecter aux activités qui nous plaisait plus jeune et que l’on a abandonné, d’accepter que les situations ne soient pas celles rêvées et d’en tirer d’autres bénéfices, de lâcher prise, c’est un peu ce chemin initiatique que nous invite à suivre Sophie Noël à travers son héroïne et je trouve la démarche plutôt intéressante car simple, bienveillante et forcément elle ne peut apporter que du positif et du plus dans une vie très plan-plan. Un roman léger qui nous incite à réfléchir sur nos vies, à bouger, à expérimenter, et fait du bien au moral tout en nous donnant le sourire.

La seule chose dont je n’ai pas très bien compris l’intérêt, c’est d’avoir inséré en fin de chaque chapitre des pages d’un soi-disant Bullet Journal qui n’apportent pas grand chose d’autant plus que les références musicales ou autres de Bérénice sont assez limitées. Un bullet journal, on y dresse souvent des listes de tout ce que l’on souhaite faire pour progresser, enfin c’est ma conception. Or là ça ressemble plus à un journal intime assez limité, très juvénile dans sa forme et son expression et je comprends d’autant moins l’intérêt qu’à aucun moment elle ne s’y réfère pour regarder sa progression ou pour y consigner de vrais objectifs. Bref ! Je n’en ai pas vu l’utilité pour l’histoire mais à la limite ce n’est pas vraiment gênant.

Je ne suis pas toujours très tendre avec ce genre de roman, parfois je trouve même que c’est limite du foutage-de-gueule mais celui-ci n’a pas de prétention exorbitante et en même temps si vous vous identifiez à Bérénice et que vous vous appliquez à la suivre vous ne pourrez avoir que de bonnes surprises.

“Là-bas j’ai rencontré des personnes qui m’ont donné envie de quelque chose, mais je ne sais pas encore bien quoi… Ils avaient tous quelque chose à raconter, ils ont vécu des tonnes de vies, peut-être ringardes, peut-être éreintantes, peut-être vieillotes, mais c’est toujours mieux que rien…”

“Bérénice, maintenant, ce qui compte, c’est ce que tu vas faire de ta vie à partir d’aujourd’hui ! “

“Tu es en train de te tracer un nouveau chemin, Bérénice. C’est parfois douloureux de quitter la route que l’on suit habituellement, mais au final, ça ne peut être que bénéfique. Ce soir, à plusieurs reprises, je t’ai vue rire quand tu évoquais les bifurcations. Ton rire te rend si belle.”

Donc go go go !! Clignement d'œil ♥♥♥

 

Demain je me lève de bonheur - Sophie Noël

ACHETER SUR AMAZON

DEMAIN JE ME LEVE DE BONHEUR – SOPHIE NOEL – Editions City

Recherches utilisées pour trouver cet article, Demain je me lève de bonheur, , chemin du bonheur de Sophie

2 thoughts on “Demain je me lève de bonheur -Sophie Noel

Laisser un commentaire