Ethan Frome – Edith Wharton

Il y avait un moment que je tournais avec l’envie de lire un beau roman d’amour.

Bon au départ, je voulais une histoire qui finisse bien mais c’est vrai que littérairement, pour qu’il y ait quelque chose d’intéressant à raconter, il faut généralement que l’histoire ne se passe pas très bien.

J’en ai pris mon parti ! Allons-y pour une histoire qui se termine mal !

J’ai donc laissé ma libraire me conseiller celui-ci et c’est plutôt une belle surprise.

Edith Warton- Ethan Frome

 

Ethan Frome ou comment la vie peut briser la vie et les rêves d’un homme vigoureux et plein d’avenir.

Le résumé d’Ethan Frome

Lorsque le narrateur débarque dans le village montagneux de Starkfield dans le Massachusetts et qu’il croise Ethan Frome pour la première fois, il est frappé par la terrible apparence et expression de celui-ci qui semble accuser 30 ans de plus que son âge. Pourtant ni la pauvreté, ni la souffrance physique qu’il pourrait ressentir depuis une mystérieuse collision que tout le monde tait, ne semble pouvoir expliquer son état déplorable. Depuis cet accident, la vie d’Ethan semble s’être arrêtée. D’ailleurs les autres hommes quittent le village mais lui est resté.

Le narrateur n’aura de cesse de chercher à comprendre et de découvrir sa véritable histoire.

Ethan a perdu son père lorsqu’il était très jeune et a dû arrêter ses études pour reprendre la ferme familiale et s’occuper de sa mère malade. Dépassé, il fit venir Zeena pour le seconder auprès de celle-ci et lui demanda de rester après son décès et l’épousa. Mauvaise idée ! La jeune épouse se transforma rapidement en une mégère acariâtre et hypocondriaque uniquement préoccupée d’elle-même et des traitements de ses maladies imaginaires avec lesquels elle ruine les finances du couple obligeant Ethan à s’épuiser à la tâche pour assurer leur subsistance. Un jour, elle décrète que le médecin lui interdisant tout effort, il lui faudra désormais de l’aide pour les tâches ménagères. Ainsi débarque à la ferme, Mattie, une de ses jeunes cousines orpheline et pauvre. Dans ce foyer silencieux et étouffant hanté par l’étroitesse d’esprit et l’humanité rétrécie de Zeena, la gaieté et l’insouciance de la lumineuse Mattie viennent brusquement bousculer la vie d’Ethan. Il tombe éperdument amoureux de celle-ci en laquelle il découvre une âme douce, à la fois complice et admirative, prête à l’écouter.

“ Il comprit alors qu’un autre esprit pouvait vibrer à l’unisson, dans le même émerveillement.”

“Toute sa vie était consacrée à observer et à écouter Mattie Silver, et il ne pouvait plus concevoir qu’il en aille autrement.”

Mais Zeena, aigrie, perfide et jalouse, silencieuse ombre pleine de reproches, va fielleusement tout mettre en œuvre pour se débarrasser de Mattie et la renvoyer. Pour Ethan, follement amoureux, c’est le monde qui bascule et s’écroule brutalement.

 

Ce court récit conte l’histoire de cet amour impossible dans une construction impeccable que conduit la plume sensible, douce et ciselée d’Edith Wharton qui semble donner des ailes à cette histoire qui pourrait pourtant rapidement être “plombante”. En effet, on entre dans l’histoire d’Ethan par une porte dérobée, sur la pointe des pieds, comme si nos pas étaient étouffés par l’épais tapis de cette neige qui ne cesse de tomber, et l’on assiste impuissant au terrible huis clos entre ces trois personnages.

La nature blanche, rude et sauvage de ce village isolé de la Nouvelle Angleterre, à la fin du 19e siècle, est également un personnage à part entière. Cet environnement naturel chaotique et imprévisible semble immobiliser les hommes et les rendre prisonniers de cet endroit coupé du monde que l’auteure sait nous dépeindre avec un réalisme saisissant à la manière d’une photographe. Elle a d’ailleurs vécu sur les lieux du roman avant de décider d’y acheter une maison.

Un roman à la fois d’une simplicité un peu désarmante dans le sens où je pense que j’oublierai peut-être bien vite cette histoire mais également éblouissant par la finesse de la plume de cette auteure, la beauté des paysages et des images suscitées, et bien sûr par le dénouement inattendu de ce drame.

Un roman à lire quoi qu’il en soit et qui donne envie de découvrir d’autres titres de cette auteure américaine. Je courre d’ailleurs me procurer deux de ses romans : “Chez les gens heureux” et “Le temps de l’innocence” qui m’ont été chaudement conseillé.

C’est donc une affaire à suivre Clignement d'œil

Par ailleurs, si cela vous intéresse, j’ai découvert qu’il existe un film tiré de cette œuvre tourné en 1993 avec Liam Neeson et Patricia Arquette dans les rôles principaux.

Je vous mets le trailer ci-dessous.

 

On peut même visionner le film en entier sur YouTube … (ci-dessous)

 

 

Et j’ai même trouvé le texte et sa lecture en anglais pour ceux qui veulent progresser en anglais (Be careful, c’est estimé level 3 🙂 )

Attention, cependant je vous conseille de d’abord lire le livre qui vaut le détour avant de regarder le film sinon vous n’aurez plus envie de le lire, ce qui serait dommage 😉

 

Ethan Frome - Edith Wharton

ACHETER SUR AMAZON

ETHAN FROME – Edith Wharton – Editions POL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *