L’homme qui voulait rêver sa vie-Lionel Touzellier

Bon au départ, le titre m’a induit en erreur. Je pensais partir pour une énième histoire d’un type qui veut changer de vie pour vivre celle dont il a toujours rêvé. Et puis, surprise ! Tout au contraire, le personnage principal se contenterait bien de seulement rêver sa vie, il ne veut surtout pas agir. S’il pouvait seulement échapper à la réalité, il se sentirait pleinement satisfait.

J’ai trouvé le point de départ de cette histoire original. Finalement je crois que ce personnage me ressemble et ressemble à pas mal de mes congénères. Il ne rêve ni de carrière, ni de quoi que ce soit en particulier si ce n’est qu’on lui fiche la paix Clignement d'œil

Mais à priori la vie en a décidé autrement…

L'homme qui voulait rêver sa vie -Lionel Touzellier

Résumé

Antoine n’a d’autre ambition que de pouvoir disposer de temps pour pouvoir rêver tranquillement sa vie dans son coin. Seulement voilà, il faut quand même travailler pour vivre ! Antoine va ainsi devenir trader dans le seul but de pouvoir gagner beaucoup d’argent et de pouvoir un jour se libérer de cette contrainte de travailler. Et puis c’est la tragédie : il perd subitement dans un accident de voiture ses parents et sa sœur. Cet homme qui n’a rien construit avec personne se retrouve brutalement seul au monde. Il envisage le suicide mais un autre individu a décidé de faire la même chose, au même moment et au même endroit que lui. Antoine n’a alors d’autre choix que de tenter de lui sauver la vie. lls vont alors conclure un pacte les liant pour l’éternité les obligeant réciproquement à rester en vie et à s’assurer mutuellement du bon respect de ce pacte en s’envoyant quotidiennement un SMS;

Antoine doit rester vivant mais encore faut-il qu’il sache quoi faire de cette vie … Lui reviennent en mémoire les paroles de son père : “ Quand tu ne sais pas quoi faire, que tu es perdu, il faut que tu apprennes à t’écouter mon fils. La solution est forcément en toi.”

Antoine, un peu désorienté tombe, en déambulant, sur un bistrot dont l’enseigne attire son attention :‘”La Comté du 6ème” (en référence à la Comté des Hobbits). Il est totalement déçu par la décoration des lieux mais la bienveillance immédiate avec laquelle il est accueilli le touche profondément et l’incite à revenir chaque jour. Rapidement il intègre un groupe de joueurs de cartes dont il va découvrir la vie et les rêves brisés et peu à peu il panse ses plaies en leur compagnie.

Mais survient la crise des subprimes et ses conséquences qui dévastent de culpabilité l’ancien trader. Les gens ont perdu toutes leurs illusions ! Antoine perçoit la nécessité de trouver un moment d’insuffler à nouveau aux gens l’envie de croire en l’espèce humaine, de croire qu’il est possible de s’entraider, de construire une société basée sur des valeurs plus humanistes que celle du capitalisme.

Il réalise alors qu’il n’est pas insensible au sort des autres et qu’il peut être en son pouvoir de les aider. Cela lui donne une idée …

Je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher votre lecture si vous décider de lire ce livre Clignement d'œil 

[Petite précision non négligeable, ce roman existe aussi en ebook. à 2.99€, vraiment pas de quoi se priver de sa lecture et de ses bonnes ondes !]

 

Car dans cette histoire, on retrouve une galerie de personnages simples, attachants, touchants et pour la plupart bienveillants dont on se plait à partager chapitre après chapitre les petites joies et déceptions du quotidien comme s’ils étaient les habitants de notre quartier et qu’il soit possible de les croiser au coin de la rue. D’ailleurs chaque nouveau chapitre est ponctué par une petite phrase, proverbe, sage réflexion, référence littéraire… qui personnellement m’ont invité à la réflexion. Bon pas toutes non plus, hein ! mais certaines m’ont parlé plus que d’autres et l’histoire vient les étayer Sourire

Antoine c’est l’anti héros par excellence, on est à des années lumière du type admirable qui se bat bec et ongles pour vivre la vie dont il rêve. c’est plutôt le genre “je fuis ». Mais les évènements lui forcent la main et il va peu à peu s’apercevoir que a quelque chose malheur est bon. Sans ces drames, Antoine aurait poursuivit son rêve initial, celui de vivre à l’écart du monde et se serait contenté de rêver sa vie. Une fuite en avant à l’écart des autres et du monde. Seulement là il va devoir affronter le monde et va réaliser tout ce que cela peut lui apporter.  Devant le malheur il n’y a que deux solutions : s’écrouler et laisser faire ou essayer d’agir et d’en faire quelque chose de positif. C’est le choix d’Antoine qui en se soignant va soigner les autres.

Antoine c’est aussi le personnage qui a littéralement peur de vivre, d’ailleurs au départ il n’y tient pas plus que cela à la vie. Il veut juste qu’elle passe le moins douloureusement possible. La confrontation à la douleur de la perte de sa famille est juste intolérable et entraine sa réaction de vouloir en finir. C’est finalement en cessant de se focaliser sur son petit nombril et en découvrant celle des autres qu’il va trouver de bonnes raisons de rester en vie.

On retrouve dans ce roman l’idée que l’homme n’est rien sans les autres, que nous sommes tous reliés les uns aux autres, que l’humanité est une incroyable chaine humaine. En ces jours sombres où les peuples renouent avec le repli sur soi, il est bon de plonger dans un livre qui rappelle sans prétention, ni leçon de morale qu’essayer de changer et bâtir un monde meilleur commence à sa petite échelle et autour de soi.

Une histoire simple et bien construite, un bon roman feel good, lu avec l’impression d’une grande bouffée d’oxygène qui laisse au final l’envie de se bouger un peu plus pour les autres.

La grande question qu’on a envie de se poser en le refermant “c’est qu’est ce que j’ai fait pour les autres ces derniers temps ?” ou “Tiens ! m’occuper un peu des autres, ça pourrait m’aider à aller mieux”.

Je vous laisse y répondre ou y réfléchir Clignement d'œil

 

l'homme qui voulait rever sa vie

 ACHETER SUR AMAZON

 

 

L’homme qui voulait rêver sa vie – Lionel Touzellier – ebook ou broché sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *