Pour la peau – Emmanuelle Richard

Voilà un roman autobiographique dont j’ai parcouru hâtivement quelques pages un jour que je flânais à la Fnac et qui m’a immédiatement happé. Pour faire court, je ne sais pas exactement ce qui a retenu mon attention, mais je pense que la modernité de l’écriture et le sujet m’a séduite sur le champ : une histoire de corps entre un homme et une femme qui vire au passionnel.

Il m’a alors fallu l’acheter immédiatement, ma curiosité était piquée au vif et, fait assez rare, je l’ai lu aussitôt installée dans la voiture, d’une traite, comme s’il y avait une urgence à le lire qui aurait rejoint l’urgence d’écrire de l’auteur, à moins que ce ne soit le contraire …Clignement d'œil

Pour la peau -Emmanuelle Richard

L’histoire est relativement simple. Emma quitte son compagnon pour vivre seule, elle n’a qu’une envie pouvoir lire et écrire. Pour le reste elle se débrouille pour essayer de rencontrer des hommes sur un site de rencontre extra-conjugal, elle ne veut plus personne dans sa vie seulement pouvoir faire l’amour quand elle le souhaite.

Mais ce n’est pas aussi simple, les hommes rencontrés par ce biais ne la séduisent pas et la solitude surgit lourde et envahissante.

Elle pense alors à contacter E (l’agent immobilier qui lui a fait visiter son appartement) pour aller boire un verre. Il ne lui plait pas mais c’est mieux que rien. Mais leurs corps vont s’étreindre, se trouver et se désirer ardemment. Va alors les gouverner une faim inextinguible de leurs peaux et puis de leurs âmes. D’abord indifférente, Emma se surprend à vouloir en savoir plus, l’entraperçoit différent et peu à peu bascule dans la passion amoureuse. Les sentiments sont là mais le “timing” est mauvais, trop tôt ou trop tard, E aime déjà ailleurs, il a une ex dans la peau qu’il finira par rejoindre laissant Emma dévastée par le manque et l’abandon.

Il ne lui reste alors qu’une seule chose à faire pour tenter de survivre: mettre des mots sur cette histoire, fouiller, chercher, identifier le fragile moment où tout à basculer, où elle est tombée pour cet homme. Comment a-t-elle pu passer sans (presque) sans rendre compte d’une indifférence méprisante au sentiment amoureux ?

« Ecrivant ceci, je me pose cette question : comment passe-t-on de l’indifférence au mépris à la curiosité, puis au désir, et enfin au sentiment amoureux ? A quel moment ai-je commencé à regarder E. ? A quel moment E. a-t-il commencé à me plaire ? A quel moment ai-je eu l’impression foudroyante de « le » voir en entier, et d’en être bouleversée ? » (extrait).

Ce deuxième roman de cette jeune auteure que je ne connaissais pas m’a littéralement bouleversé. Ce roman intense et sans tabous, écrit dans “l’urgence absolue” avec une plume à fleur de peau, moderne, crue, et sensuelle, transcende cette histoire sentimentale finalement plutôt banale.

Au travers des quatre semaines de passion traversées par le roman, les mots tissent la réalité vertigineuse de l’impérieux et dévorant lien passionnel qui va perdre Emma. E prend toute la place, il devient une drogue dont elle ne peut plus se déprendre. On décèle le côté borderline de cette relation mais il est déjà trop tard. Le rythme du roman ne permet pas l’échappatoire, on ira jusqu’au bout avec l’héroïne : de la passion dévorante à l’acte de survie de cette écriture libératrice, qui seule peut lui permettre de reprendre le contrôle, elle va essayer de comprendre cette histoire et d’y mettre un point final pour ne plus souffrir.

Une histoire d’amour contemporaine, avec des mots d’aujourd’hui mais aussi explicites qui rompent avec le contenu des romans plus convenus qu’on a l’habitude de lire (ce roman a d’ailleurs obtenu le prix Anaïs Nin). Une histoire vibrante au femme, de corps qui s’abandonnent, de passion et de souffrance dans laquelle beaucoup d’entre nous peuvent se retrouver. Je ne saurais trop vous encourager à vous aventurer entre les pages de ce roman, il ne peut laisser indifférent…

 

                                Ma note :

 

Livre Pour la peau - Emmanuelle Richard

 Acheter sur AMAZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *