Quatre cœurs imparfaits – Véronique Ovaldé et Véronique Dorey

Un vrai coup de cœur pour pour ce petit livre richement illustré de somptueux dessins graphiques et baroques de Véronique Dorey qui ont un petit parfum « Tim Burtonesque ».

Je ne vous cache pas qu’au départ j’ai été d’abord attirée par la couverture et les illustrations mais l’histoire surprenante contée par Véronique Ovaldé, à la fois grinçante et drôle, a emporté mon adhésion dans la foulée.

 

Quatre coeurs imparfaits - Veronique Ovaldé Veronique Dorey

 

Ce récit à la fois mordant, cynique, un brin cruel et sans tabous, d’une petite fille dont la mère est décédée et qui est confiée aux bons soins de sa tante la vierge Rosa Luisa (car il semble que ce soit la plus recommandable des 3 sœurs de sa mère) a de quoi pousser à réfléchir.

Cette petite fille curieuse veut comprendre la mythologie familiale et notamment qu’est ce qui peut bien expliquer le destin malheureux des 4 femmes qui composent sa famille : l’une étant morte, l’autre vierge, les suivantes, folle ou prostituée. Mamina, la cuisinière va alors lui expliquer qu’une malformation congénitale du cœur des femmes de cette contrée les voueraient à se consumer d’amour pour un unique être aimé.

 

“Par chez nous, disait-elle, les gens peuvent se consumer d’amour toute leur vie pour un unique objet. C’est une complexion particulière de nos cœurs, une molécule en plus, il parait que ça se voit quand on nous fait une radio du cœur, on y voit une excroissance, un supplément extravagant.”

 

La fillette qui cherche un modèle de référence et à laquelle on ne cesse de présenter celui de la vierge comme le plus admirable, s’interroge sur la caractère enviable de ce destin. Car elle a déjà bien conscience de préférer la légèreté aux attaches trop pesantes et à un plomb qui risquerait de sceller son cœur à tout jamais. Entre le destin de ces 4 cœurs imparfaits, le pire n’est pas forcément celui qu’on croit mais je vous laisse le découvrir au travers des yeux de cette petite fille clairvoyante qui cherche à s’affranchir de cette fatalité familiale.

 

J’avoue que je n’ai pas saisi tout de suite le sens de cette histoire qui flirte à la fois avec le fantastique et un sujet plutôt sombre (si tant est que je l’ai comprise …). Je ne sais pas si c’est le fait que l’histoire soit particulièrement courte qui ne permet pas de suivre suffisamment longtemps le cheminement intérieure de la petite fille pour comprendre où elle veut en venir ou si c’est parce que l’on est captif des illustrations, mais il m’a bien fallu la relire deux fois. Je pense que le style et l’univers de Véronique Ovaldé nécessite une petite acclimatation préalable mais j’ai aimé l’humanisme de cette histoire qui s’échappe de la morale pour se recentrer sur la liberté de choix et d’aimer comme on l’entend.

Maintenant vous en aurez peut-être une toute autre interprétation, chaque lecteur interprétant une œuvre avec ses propres clés Clignement d'œil 

Une raison de plus pour jeter un œil à ce bel et original ouvrage.

Avant de vous quitter, je vous mets quelques unes de ces somptueuses illustrations … Enjoy

 

Quatres coeurs imparfaits - illustration

Quatres coeurs imparfaits - Veronique Dorey

Veronique Dorey - Quatre coeurs Imparfaits

Quatre coeurs imparfaits - Veronique Ovaldé

 

 

Véronique Ovaldé et Veronique dorey quatre coeurs imparfaits

ACHETER SUR AMAZON

QUATRE COEURS IMPARFAITS – Véronique Ovaldé / Véronique Dorey – 2ditions Thierry Magnier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *