Une évidence – Agnès Martin-Lugand

Agnès-Martin-Lugand-Une-évidence.

Agnès Martin-Lugand nous livre un page-turner addictif et très émouvant qui va ravir ses fans et ceux qui vont le devenir suite à cette lecture.

Thème : St Malo, mensonge, femme isolée, premier amour, enfant, secret de famille, vérité, passé.

Une évidence -Agnès Martin Lugand - Emma Perié blogueuse Littéraire

UNE EVIDENCE – AGNES MARTIN-LUGAND

 

 

Résumé de l’éditeur

 

Reine mène une vie heureuse qu’elle partage entre son fils de dix-sept ans et un métier passionnant.
Une vie parfaite si elle n’était construite sur un mensonge qui, révélé, pourrait bien faire voler son bonheur en éclats…
Faut-il se délivrer du passé pour écrire l’avenir ?

 

2 adjectifs qui résument le livre

 

Addictif : Honnêtement je ne pensais pas me laisser “attraper” aussi facilement mais j’ai succombé, littéralement happée, en 3 pages.

Emouvant : Là aussi je ne pensais pas succomber, cela fait un moment que ça ne m’était pas arrivé mais J’AI PLEURÉ !! Donc c’est que l’histoire fonctionne !

 

Ce que j’en pense

 

Je n’avais pas lu Agnès Martin-Lugand depuis son premier titre “Les gens heureux lisent et boivent du café” qui m’avait à l’époque enchanté. Je garde d’ailleurs de cette lecture un souvenir ému à plusieurs titres car c’était son premier livre et que le titre nous parlait tant à nous autres, lectrices. Parce que c’est l’un des premiers livres que j’ai lu lorsque j’ai commencé ce blog alors que je ne lisais plus. Parce que l’Irlande. Parce que ce roman me consolait de beaucoup de choses personnelles.

Alors quand les Editions Michel Lafon m’ont proposé la lecture du livre et de rencontrer l’auteure, je me suis dit que j’avais envie d’y aller, envie de dépasser l’idée que ce n’était peut-être plus mon genre de lecture, juste aller à la rencontre d’un auteur et de son livre sans a-priori et de me laisser porter.

 

Blog littéraire Emma Perié

 

Comme souvent lorsqu’on s’écoute les choses se passent bien. J’ai adoré l’entendre parler de son processus d’écriture, évoquer le côté schizophrénique de celle-ci, comment ces personnages prennent vie réellement pour elle et combien ils l’habitent jusqu’au bout, au point par moment de ne pas savoir où ils vont la mener et, combien il est difficile ensuite de s’en détacher et de les laisser partir. Pour la première fois, j’ai eu l’impression que l’écriture pourrait être quelque chose qui me plairait pour ce côté addictif, sortie de soi, intériorisation d’autres vies et ce côté créatif. Bref, on s’en fout !

Mais tout ça pour dire que j’ai vécu ce moment avec intensité et que sa passion pour ces personnages nous entraîne irrésistiblement à avoir envie de faire connaissance avec eux.

Dans le train du retour malgré la fatigue, j’étais déjà à 2000%, tournant frénétiquement les pages, dévorant ce roman comme ça ne m’était pas arrivé depuis un moment. J’en ai été la première surprise !

 

Emma Perié Blogueuse littéraire

 

Difficile de parler du roman sans tout spoiler, car tout tient dans les mensonges de Reine sur lesquels elle s’est appuyé pour édifier sa vie à la suite de la rupture avec son premier amour. Ce que je peux vous dire c’est que Agnès Martin-Lugand confirme son talent de conteuse d’histoires.

Des histoires humaines qui ne sont pas des grands destins mais des gens comme vous et moi, qui essayent de s’en tirer le moins mal possible avec la vie et les coups difficiles qu’elle leur inflige. Alors forcément on ne fait pas toujours bien, souvent on ment, on triche, on essaye de souffrir le moins possible en se racontant des histoires, en se protégeant comme on peut, on réagit mal. Les personnages d’Agnès Martin-Lugand sont faillibles, imparfaits mais ils ont cette petite lumière de la résilience et cette capacité à se remettre en cause qui les rend attachants, peut-être même trop. Comment ne pas finir ce roman sans être scotchée à la boite à mouchoirs ??

“Reine, j’ai aimé respirer avec toi, j’ai aimé t’aimer, j’ai aimé tes lèvres, j’ai aimé me perdre en te faisant l’amour, j’ai aimé ta manière de faire face, j’ai aimé cette tristesse que tu as toujours dans le regard. Je t’aime. Cet amour pour toi ne disparaitra pas en quelques heures d’avion. Je vais souffrir le martyre, mais c’est mieux pour nous deux. Que ce que nous avons vécu reste une histoire qu’on se raconte le soir pour s’endormir. Je vais t’écrire quelque chose qui me fait bouillir le sang rien que d’y penser, mais c’est important. Libère-toi de nous.”

 

Bon voilà vous êtes prévenus, lire Agnès Martin-Lugand ça peut faire mal mais c’est bon pour la santé puisque ça fait lire ! Winking smile

C’est aussi prendre le large dans tous les sens du terme parce qu’en plus elle nous entraine à Saint Malo et qu’elle vous contamine avec son amour pour sa ville natale, ses remparts, son océan furieux, sa vieille ville. Inutile de vous dire que depuis je n’ai plus qu’une envie, c’est d’aller y passer un week-end !

Quant aux personnages, je ne sais pas comment elle se débrouille pour leur donner une existence aussi tangible dans nos vies mais ils sont là, vraiment, ils sortent du roman pour nous prendre par la main et nous entrainer avec eux. Reine est bien sûr très attachante et si sa relation à Noé son fils m’a touché, j’ai cependant eu du mal avec le manque d’aspérités de ce dernier qui se comporte un peu trop comme le fils parfait et ne colle pas vraiment à ce qu’on pourrait attendre d’un adolescent du XXIe siècle. Sans en faire un ado rebelle, je pense qu’il y avait matière à le rendre moins plat, c’est la seule chose qui m’a dérangé dans ce roman. Car que dire de Pacôme, le personnage masculin dont on rêve toutes (ou presque !) brut de décoffrage, séducteur, sauvage, torturé mais tellement humain et compréhensif et auquel on pardonne tout même ses défauts mais je ne vous en dis pas plus  …. Winking smile

 

Bilan : Un roman fluide qui se dévore, vivant, bouleversant, attachant avec cette petite musique des embruns du nord, rugueuse, sauvage et envoutante qui caractérise les romans d’Agnès Martin-Lugand. D’ailleurs sachez qu’elle n’écrit qu’en musique et qu’elle a mis la playlist de l’écriture du livre en fin du roman. Vous pouvez aussi la retrouver sur Deezer et Spotify (Une évidence – Agnès Martin-Lugand).

Livre à lire en week-end sous un plaid avec la pluie qui fait rage dehors (bon pour ceux du sud comme moi c’est pas gagné pour le temps mais la version plage/transat ou mieux  -> hamac, ça le fait aussi ! Winking smile) pour oublier ses soucis ou simplement passer un très bon moment ♥♥♥

 

 

Agnès Martin-Lugand - Une évidence
ACHETER SUR AMAZON

ACHETER en occasion sur RAKUTEN

 

UNE EVIDENCE – AGNES MARTIN-LUGAND- Editions Michel Lafon

 

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article, à lévidence agnes martin lugand, , play list Agnès martin lugand, , une évidence agnès martin lugand critiques

11 Replies to “Une évidence – Agnès Martin-Lugand”

  1. J’ai tellement Les gens heureux lisent et boivent du café et puis tous les autres après.
    Merci pour cette chronique. Si c’est addictif, émouvant et ça bouscule, comment résister ?

  2. J’attendais tellement la sortie de cette chronique sur CE livre, AML est une auteur que j’apprécie Énormément, je dévore ses romans.. Alors celui là je pense que je vais courir l’acheter ou essayer de le gagner !‍♀️
    Je patientais gentillement depuis que j’avais vu tes storys, quand j’ai vu la publication ce matin, j’ai sauté dessus, merci pour le réveil
    (Pseudo insta : Louise.rb)

  3. Une auteure qui m’étonne à chaque livre. Un don ne s explique pas. Hate de découvrir ce nouveau roman !

  4. Un livre addictif et émouvant ? C’est pour moi! Je le note !

  5. Tu m’as convaincue je le rajoute à ma liste ! Et je suis curieuse d’aller ecouter la playlist aussi…

  6. Encore une très belle chronique d’un livre qu’on a encore plus envie de découvrir grâce à toi!!
    Et par la même occasion merci pour le concours sur IG 😉

  7. Retrouver Agnès LM sera un plaisir après Les gens … si bouleversant, si résilient. Je pense que c’est le livre que j’aurai aimé écrire. J’ai hâte de me plonger dans cet opus

  8. Tous lu les romans de cette auteure sauf celui ci qu il me tarde de découvrir. Votre chronique me rend encore plus impatiente. Ange_et_line

  9. J’ai lu les trois autres,je suis melm en train de lire  » j’ai toujours cette musique dans la tête ».
    J’adore son écriture, c’est addictif et comme je n’arrive plus à me concentrer je m’y mets a fonds pour y arriver.arriv pour ce beau résumé qui me laisse en attente.
    Peut être un peu de chance pour le gagner
    Merci pour le concours.

  10. Je suis en train de le lire et j’aime beaucoup ! Beaucoup de sentiments !

    1. Oui elle sait nous embarquer dans des histoires personnelles très attachantes 🙂

Laisser un commentaire