minimalisme, desencombrer, camille Voiry Gey
Développement personnel

Petit manuel d’une rebelle moderne- Camille Voiry Gey

Et si en 2020, vous décidiez d’en finir une bonne fois pour toute avec ce mode de vie qui ne laisse place dans votre vie qu’à l’essoufflement, la fatigue, la lassitude, la mécanique des habitudes et le stress ? En finir avec la charge mentale, s’alléger, cela ne passe par une meilleure organisation des milliers de taches qui vous encombrent l’esprit mais d’abord par une élimination de tout ce qui n’est pas essentiel. Adopter un mode de vie minimaliste, c’est mettre en place un cercle vertueux avec beaucoup moins d’objets, de RDV, d’obligations et plus de temps pour vous et ce qui est vraiment important pour votre épanouissement.

Thème : minimalisme, changer de vie, s’alléger, liberté, charge mentale, simplicité, efficacité, désencombrer, Camille Voiry Gey.

Petit manuel d'une rebelle moderne - Camille Voiry Gey

 

PETIT MANUEL D’UNE REBELLE MODERNE – CAMILLE VOIRY GEY

 

 

Résumé de l’éditeur

 

 

Petit manuel d’une rebelle moderne trouve ses fondations dans mon histoire, dans une phase charnière de ma vie, où j’ai réalisé que je ne souhaitais plus être la personne qu’on attendait de moi, mais la personne que j’avais choisi d’être. Il s’agit ici de mon témoignage, de mon éveil aux infinis possibilités de la vie, et plus simplement de ma rencontre avec moi-même. Alors que nous n’avons jamais été aussi libres, nous sommes encore nombreux à ignorer le potentiel incroyable qui est en nous, à refuser cette capacité que nous avons tous de vivre une vie qui a un Sens. La peur nous habite, elle constitue le moteur de nombre de nos choix. Nous avons peur de manquer, peur de nous distinguer, peur de ne pas être à la hauteur. La frustration s’installe, et pourtant, nous choisissons encore trop souvent de rester dans notre zone de confort. Cet ouvrage a pour but de vous montrer un autre chemin que celui de votre éducation, de votre contexte familial, ou de votre société. Il vise à éveiller en vous une lueur de rébellion, à vous pousser à vous questionner sur votre place en ce monde. Je vous offre ici mes réponses, mes choix. Ils ne sont pas la seule vérité, mais représentent un socle, qui j’espère vous permettra de construire Votre vérité. Ce petit manuel s’adresse donc à tous ceux qui aspirent à vivre une vie qui a du sens, qui ne souhaitent plus gâcher une seule seconde en restant dans le costume d’un autre. Il est destiné à tous ceux qui ne cherchent plus à développer leur pouvoir d’avoir, mais leur pouvoir d’être, à ceux qui aspirent à ne plus seulement exister, mais vivre. Il est une lanterne, pour ceux qui se sentent perdus en ce monde frénétique, et qui cherchent désespérément la lumière. Il est une bulle d’oxygène, pour ceux qui ne parviennent plus à respirer.

 

 

 

Pourquoi  “Petit manuel d’une rebelle moderne” de Camille Voiry Gey est un livre à lire ?

 

Pour comprendre l’impact bénéfique que peut avoir le minimalisme dans votre vie à travers l’expérience personnelle de Camille mais aussi pour savoir comment faire, le premier pas.

 

Mon avis

Le livre de Camille Voiry Gey s’inscrit totalement dans la démarche qui m’occupe actuellement. Pourtant je ne suis pas une novice. Le désencombrement je connais. J’ai été victime d’une de ces premières grosses inondations dûe au dérèglement climatique (ce qui explique certainement ma sensibilité particulière à ce sujet) et j’ai perdu l’essentiel des choses qui était importantes pour moi (photos, souvenirs, meubles …). J’ai donc eu l’occasion de repartir de zéro avec tristesse et la contrepartie paradoxale ce fut certainement de racheter encore davantage d’objets pour combler la frustration de la perte. Cependant, le mal-être qui m’envahissait et le hasard d’une rencontre avec le livre de Dominique Loreau “L’art de la simplicité” m’a rapidement fait comprendre que trop consommer et vivre entouré d’objets n‘amenait pas le bonheur mais au contraire me déconnectait de moi-même et de mes désirs profonds en lui substituant des objets sans âme. Je me suis donc à nouveau délestée. Et puis la vie à repris son cours, mais je n’ai pas retenu la leçon, certaine d’avoir désormais le contrôle de la situation. Les objets se sont à nouveau entassés sauf que cette fois-ci, j’avais de la place, beaucoup de place puisque j’avais une nouvelle et très grande maison. Quand je me suis réveillée, il était trop tard ! J’étais usée par le stress et je n’avais plus d’autre courage que celui de fuir cette situation : partir refaire un nid plus loin, plus éthique, sans rien emporter de cette précédente vie. Quel soulagement ! Mais un jour, il faut bien affronter cette amoncellement de choses, de papiers, d’emails non supprimés, de décisions jamais prises, laissés derrière soi et décider enfin de la personne que l’on veut vraiment être. Ce temps est venu pour moi et explique que j’ai bloqué plusieurs mois pour faire le tri et enfin adopter ce mode de vie minimaliste dont je connais les effets bénéfiques mais qu’il est aussi si difficile de maintenir dans une société où l’on est constamment sollicité pour surconsommer.

J’ai rencontré Camille par hasard à ce moment là de ma vie. Peut-être parce qu’on attire les êtres qui nous ressemblent et que c’était le bon moment. J’avais suffisamment fait de chemin par ailleurs avec mon intuition pour entendre et avoir envie de faire à nouveau le pas vers le minimalisme. J’avais ce qu’on appelle le déclic, le courage retrouvé et l’énergie suffisante pour m’attaquer à ce défi que je repoussais pour tout l’émotionnel et les décisions qui y sont rattachées.

Lire Camille Voiry Gey à ce moment là était probablement la meilleure des idées et des lectures, que je pouvais faire. Son exemple inspirant, me reconnaitre dans les situations professionnelles qu’elle a traversé a beaucoup contribué à enclencher l’envie de m’y remettre. Et puis, je pouvais constater de visu le résultat. Il émane d’elle une telle sérénité et authenticité qu’il me semblait que ça ne pouvait être que naturel. Découvrir qu’il n’en était rien et que c’était le fruit de ce travail sur soi, l’alignement avec des valeurs en lesquelles on croit et un mode de vie plus simple, a été un booster évident d’envie de m’y mettre.

Et puis Camille, c’est la justesse des mots. Elle sait poser ceux dont on a l’intuition mais dont on ne trouve pas la formulation. Elle ouvre des portes, avec bienveillance, tend la main pour guider. Je me dois de la lire régulièrement, à chaque plateau de ma réflexion ou de mon avancée et, chaque fois je suis surprise par la magie que cette lecture opère. Chaque fois j’en lis quelque chose de neuf qui m’avait échappé car c’est un chemin et on a tendance à se focaliser sur la portion sur laquelle on marche en oubliant que chaque nouvelle étape amène ses difficultés et ses découvertes. Car la découverte de soi ou du monde nouveau qui se révèle à nous quand on se débarrasse du superflu n’est jamais finie.

“Je ne cherchais pas vraiment à être moi-même mais plutôt à me conformer.”

 

 

 Est-ce que connaître l’auteur d’un livre gêne la lecture que l’on en fait, est-ce que l’on est forcément plus bienveillant comme on sait l’être avec ses amis ? Oui c’est effectivement une question qui se pose et que je me suis posée mais on sait aussi où se trouve l’histoire que (se) raconte l’auteur et la distance qu’il peut mettre avec une certaine vérité qu’il transfigure ou transforme à sa guise.

Mais Camille fait partie de ces âmes sincères et désintéressées que je vous souhaite de croiser un jour, je n’avais qu’une crainte en acceptant de la lire c’est que son livre ne soit pas à la hauteur de la personne qu’elle est. Mais il l’est. Bien supérieur à nombre de livres à grand tirage, inspirés du développement personnel qui ne font que compiler des concepts qui, avec la plus grande évidence, n’ont jamais été appliqué.

L’histoire et la démarche de Camille est authentique et pour avoir pu constater le résultat, je peux dire que ça marche ! Le chemin qu’elle cherche à transmettre, elle l’a fait, éprouvé, avant d’écrire son livre, ce qui lui donne la légitimité de le faire. Et c’est tout notre intérêt de profiter de son expérience pour gagner du temps, pour ne pas nous épuiser avec nos propres tâtonnements. C’est aussi encourageant de voir qu’il y a les débuts forcément douloureux et puis la libération qui en résulte. Faire le chemin du minimalisme c’est accepter de vivre plus léger et donc plus heureux, de ne plus substituer à nos besoins intérieurs des choses extérieures, ne plus être esclave du paraitre et des évènements. Laisser de la place en nous et chez nous pour que puisse y pénétrer l’essentiel. Et pour commencer ce voyage, je vous souhaite un guide comme Camille Smile

Je pourrais vous citer des dizaines de phrases du livre mais j’ai retenu celle-ci pour la fin de ce post

“Souvenez-vous toujours, la vie ne doit pas être un long défilé d’obligations et de stress. Notre temps est précieux, et nous ne devons pas accepter de le gaspiller.”

 

Bilan 

Un livre à lire si vous avez VRAIMENT ENVIE de changer quelque chose à votre vie et que vous ne savez pas comment faire. L’expérience de Camille Voiry Gey et les lignes qu’elle trace en nous engageant à faire le premier pas, puis les suivants ne se refuse pas.

En plus, c’est un tout petit prix : 12€, il n’y a donc aucune raison de passer à côté. Vivre mieux et se reconnecter à soi est une quête qui n’a pas de prix et qu’il ne faut pas différer …♥♥♥

 

 

Vous aimez ce genre de lecture qui donne des clés pour avancer dans votre vie ?

 

 

Petit manuel d'une rebelle moderne - Camille Voiry Gey
 

 

ACHETER SUR AMAZON / RAKUTEN

4 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :