livre L’autre Rimbaud - David le Bailly
Lectures

L’autre Rimbaud – David Le Bailly

“L’autre Rimbaud “de David Le Bailly est ma toute première lecture pour cette rentrée littéraire 2020.

Déjà il y a la beauté de la couverture des éditions Iconoclaste et puis comme je suis une véritable néophyte pour tout ce qui concerne Arthur Rimbaud, et que j’ai une vraie curiosité pour tout ce qui concerne les relations familiales, je ne pouvais pas ne pas craquer pour ce titre.

Je trouve qu’avec les relations amoureuses, les relations au sein d’une famille sont toujours d’une telle complexité que j’ai l’impression que je ne lirais jamais assez sur ces sujets pour essayer d’en comprendre quelque chose… Je ne sais pas si c’est aussi votre cas, mais quoi qu’il en soit, c’est mon premier choix !

On y va ?

Thème : Arthur Rimbaud, frère, famille, secret de famille, mère despotique, clan, bannissement, destin brisé, influence de la famille, manipulation, David Le Bailly.

 

David le Bailly - L’autre Rimbaud

Résumé de l’éditeur

 

“Une révélation sur l’un des plus grands mythes de la littérature française Un roman singulier où la fiction se mêle à l’enquête.
La photo est célèbre. Celle d’un premier communiant, cheveux ramenés sur le côté, regard qui défie l’objectif. Ce garçon-là s’appelle Arthur Rimbaud. Ce qu’on ignore, c’est que, sur la photo d’origine, pose à côté de lui son frère aîné, Frédéric.
Cet autre Rimbaud a été volontairement rayé de l’image, comme il a été oublié par les plus grands spécialistes du poète. Pourtant, les deux frères furent d’abord fusionnels, compagnons d’ennui dans leurs Ardennes natales, auprès d’une mère acariâtre abandonnée par son mari. Puis leurs chemins se sont séparés. L’un a été élevé au rang de génie, tandis que l’autre, conducteur de calèche vu comme un raté, fut ostracisé par sa famille, gommé de la correspondance d’Arthur et dépossédé des droits sur son œuvre.
Alors qu’on croyait tout savoir de la famille Rimbaud, il restait donc ce secret, que David Le Bailly nous dévoile dans un livre unique, jonglant entre enquête et roman. Durant plusieurs mois, il s’est plongé dans les archives, a arpenté les rues de Charleville et les paysages sans relief du sud des Ardennes, retrouvant même les rares descendants de Frédéric Rimbaud. Entre les pages, l’auteur vient habilement glisser sa voix de fils unique pour s’interroger sur la complexité des rapports familiaux.”

 

 

Pourquoi “L’autre Rimbaud” de David Le Bailly est un livre à lire ?

 

Pour en découvrir davantage sur l’histoire d’Arthur Rimbaud.

Parce que le fait qu’Arthur Rimbaud eut un frère et la manière dont il fut effacé de sa propre famille, donne un nouvel éclairage sur cette famille et l’influence qu’elle a pu avoir dans la brièveté et le destin de chacun de ces hommes.

 

L’autre Rimbaud - livre de David le Bailly

Mon avis sur “L’autre Rimbaud” de David Le Bailly

 

Arthur Rimbaud avait un frère. Un frère que sa propre famille considérait comme un “raté” et dont elle effaça soigneusement toute trace, que ce soit sur les photos ou les correspondances.

Ce qui se joue dans les familles n’aura de cesse de me fasciner et de m’atterrer !

Pourtant ces deux-là étaient très proches et solidaires, unis contre leur mère despotique mais la vie les sépara. Arthur n’écrivit plus après ses 20 ans et passa sa courte à vie courir les contrés lointaines pour faire soi-disant du négoce avant de revenir mourir en France. Son frère Frédéric, préféra rester, essayant peut-être au départ de gagner un peu d’estime de sa mère en travaillant à l’exploitation familiale, mais en vain. Il décida alors de mener une vie simple, comme il en avait le goût mais cela ne fut pas de celui de leur inflexible mère. Elle le poursuivit même en justice pour qu’il ne puisse pas se marier.

Comment cette femme clanique, tyrannique et intolérante a-t-elle réussi à broyer la vie de ses deux fils avec la complicité de sa dernière fille qu’elle éleva en miroir d’elle-même ?

Peut-être que le problème de cette femme était sa défiance ou sa détestation des hommes, celle de ses frères bons à rien, d’un mari démissionnaire qui s’enfuit loin d’elle… et qu’elle reporta plus ou moins inconsciemment ce dégoût et ce mépris sur ses propres fils, notamment Frédéric qui contrevenait à ses aspirations et continuait d’admirer son père.

En partant sur les traces de ce frère effacé et banni, cette vie minuscule comme il aime à les appeler et à les sortir de l’ombre, David Le Bailly nous invite au sein de cette famille dysfonctionnelle, celle des Cuif et c’est l’occasion de découvrir une autre part d’ombre de la personnalité d’Arthur Rimbaud. Fuyant sa mère à l’autre bout du monde mais n’ayant pas véritablement le courage de s’opposer à elle, veillant à rester dans ses bonnes grâces, gâchant son talent et n’hésitant pas à se ranger de son côté concernant le sort qui est réservé à son frère. Un vrai lâcheur ! Seul Frédéric osa affronter leur mère et lui dire “non”, cela lui valu d’être définitivement banni.

Par un curieux phénomène, l’aîné, pourtant resté à Roche, avait été déchu, quand le cadet, exilé au bout du monde, occupait avec majesté la place du dauphin.

C’est terrifiant de constater le pouvoir de nuisance de cette femme qui réussi à façonner sa propre fille à son image, lui cédant biens et pouvoir pour qu’elle puisse à son tour “régner” sur les ruines de cette famille et s’approprier non seulement les droits de l’œuvre d’Arthur décédé, mais aussi réécrire sa biographie avec l’aide de son mari.

Frédéric fut condamné non seulement à l’invisibilité mais aussi dépossédé par ses deux femmes, de son héritage et de ses propres enfants.

David Le Bailly a entrecoupé ce roman de passages plus personnels, qui nous éclairent sur la résonance particulière que ces destins ont en lui. Il y relate également la manière dont il a mené cette difficile investigation (puisqu’il existait si peu de traces de cette existence) offrant au récit des respirations mais aussi une sorte de perspective 3D de l’histoire d’Arthur Rimbaud, de son frère et de sa famille mais aussi des liens qui peuvent se créer entre auteur et sujet, qui font qu’un livre finit par exister.

Le personnage de l’autre Rimbaud se dévoilait et je commençais enfin à le visualiser, à le sentir, être de chair et de sang. Ce “raté” me fascinait et me repoussait à la fois. il faisait surgir des souvenirs pas toujours heureux. Ma hantise depuis l’enfance de faire les mauvais choix, de prendre les mauvaises directions. Bref, d’être un “raté”. Pour ma mère, être “raté” avait un sens très concret: c’était, et elle le répétait suffisamment, “finir en bas de ‘échelle sociale”. Une voyante lui avait prédit que c’était le sort qui m’attendait. La relation entre Frédéric et sa mère évoquait celle que j’avais eu avec la mienne, faite d’espoirs déçus, d’incompréhensions, de pardons jamais accordés.

Bilan de ma lecture

 

J’ai plongé ! Je ne connaissais absolument pas l’histoire d’Arthur Rimbaud, ce fut pour moi une véritable découverte qui m’a donné envie d’en savoir plus et je suis très heureuse finalement d’avoir débuté cette exploration par histoire du frère caché, effacé.

Je trouve que ce livre donne pas mal de clés familiales pour mieux comprendre le funeste destin d’Arthur Rimbaud.

L’écriture est fluide, la construction maîtrisée, ce qui permet de ne jamais se perdre dans les méandres de cette histoire, tout en suivant la progression de l’auteur dans son enquête et sa réflexion à propos des sentiments que provoque en lui l’histoire de Frédéric.

J’ai beaucoup aimé l’humanité qui se dégage de ce livre. On sent que l’auteur ressent beaucoup d’empathie pour l’homme auquel il a tenté de restituer sa place.

A lire avec curiosité et passion♥♥♥

 

A lire aussi – idées lecture

 

A lire ou relireLa promesse de l’Aubede Romain Gary pour le lien excessif créé par une mère envahissante (même si c’est d’un autre genre) ou encore dans un style très différent “Le jour où j’ai choisi ma famille” de Stéphanie Callet qui aborde la difficulté de rompre avec une famille dysfonctionnelle en France aujourd’hui, malgré l’existence d’un système judiciaire de protection de l’enfance.

 

 

L'autre Rimbaud - David Le Bailly

 

L'autre Rimbaud - David Le Bailly - Livresalire

David Le Bailly a entrecoupé ce roman de passages plus personnels, qui nous éclairent sur la résonance particulière que ces destins ont en lui. Il y relate également la manière dont il a mené cette difficile investigation (puisqu’il existait si peu de traces de cette existence) offrant au récit des respirations mais aussi une sorte de perspective 3D de l’histoire d’Arthur Rimbaud, de son frère et de sa famille mais aussi des liens qui peuvent se créer entre auteur et sujet, qui font qu’un livre finit par exister.

URL: https://livresalire.com/lautre-rimbaud-david-le-bailly/

Note de l’éditeur :
4

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :