Les lendemains -Mélissa Da Costa
Lectures,  Roman feel-good

Les lendemains – Mélissa Da Costa

“Les lendemains“ de Mélissa Da Costa, si vous avez envie d’émotions, de reconnexion à vous-même, de “VRAI”,  alors vous êtes au bon endroit !

Thème : Deuil, accident, perte bébé, solitude, résilience, amour, fleurs, éclore, jardin, amitié, Mélissa Da Costa.

 

Melissa Da Costa - les lendemains

 

Résumé de l’éditeur

 

“Réfugiée dans une maison isolée en Auvergne pour y vivre pleinement son chagrin, Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. Les jours se suivent et dehors le soleil brille, mais, recluse, elle refuse de le voir. Lorsqu’elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux, elle décide pourtant, guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, d’essayer de redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Jusqu’à ce que chaque lendemain redevienne, enfin, une promesse d’avenir.”

 

Pourquoi  “Les lendemains” est un livre à lire ?

 

Pour la douceur et la renaissance d’Amande.

Pour le jardin salvateur de Madame Hugues.

 

Mon avis sur “Les lendemains” de Mélissa Da Costa

 

Pour ma part rien de mieux qu’un bon bouquin avec un drame pour m’aider à surmonter mes propres épreuves ou pour dédramatiser mes propres petits soucis.

Amande, elle va mal. Il faut dire qu’il y a de quoi ! En l’espace d’une soirée, son bonheur s’effondre. Benjamin l’homme qu’elle aime meurt, fauché avec sa moto par un camion et le choc est tel, qu’elle perd l’enfant qu’ils attendaient.

Comment se relever après un tel drame ?

Elle choisit d’abord de fuir, de se réfugier dans une petite maison isolée en Auvergne, loin de Lyon, de sa belle-famille pourtant aimante, du cimetière et de son job qu’elle ne se sent pas le courage de reprendre.

Benjamin était celui qui lui apprenait le bonheur de vivre. Fille unique d’une mère trop occupée d’elle-même et peu encline aux démonstrations d’affection, Amande manque de confiance en elle et de joie de vivre. Elle avait appris à les puiser en Benjamin et dans leur petite famille en devenir.

 

Je crois que c’est Benjamin qui m’a rendu un peu de mon insouciance. Il était léger et confiant.
”Arrête d’être si inquiète, Poupette. Arrête d’être si sérieuse”.
Je crois qu’il a réussi à me faire lâcher du lest. Je crois qu’il m’a rendue plus aérienne que je ne l’étais. Le bonheur qu’il a fait naître en moi, la lumière qu’il a allumée dans mes yeux, rien ni personne dans ce monde ne pourra jamais me les retirer.

 

Pourtant dans cette maison elle découvre l’histoire de Madame Hugues et ses calendriers horticoles, l’histoire du saule de son mari, Paul et la chaleureuse amitié de la fille de ce couple disparu, l’enthousiaste Julie.

Peu à peu elle va délaisser les antidépresseurs, se laisser adopter par ce chat gris qui rode autour de sa maison, et mettre les mains dans la terre, semer et voir éclore.

En miroir de ce jardin qu’elle ramène à la vie, non seulement Amande reprend pied mais elle va également éclore à sa manière. Je n’en dis pas plus sinon vous m’en voudriez.

 

Mélissa Da Costa nous offre un nouveau roman touchant, poétique, plein de lumière, couleur et de grâce. On y apprend le pouvoir des mots, de la lune, des fleurs, du partage, de la célébration et la résilience.

J’avoue que j’ai carrément fondu en larmes sur les dernières pages tant l’émotion m’avait gagné. J’ai été touchée au cœur par Amande et tous ces personnages tellement généreux, par la solidarité naturelle qui se crée entre eux, cette nouvelle famille de cœur qui se constitue.

 

Bilan de ma lecture

 

“Les lendemains” de Mélissa Da Costa est un livre qui prend son temps, qui infuse doucement en nous pendant que se succèdent les saisons.

J’ai aimé prendre le temps avec Amande de revenir à la vie, à une autre vie, à m’intéresser au jardin de cette vieille dame et à ses carnets horticoles, à regarder Amande planter, récolter et imaginer comment célébrer la vie et continuer à la partager malgré le drame survenu.

A lire si vous aimez les livres sur la résilience, la nature, l’amitié et les familles de cœur ♥♥♥

 

A lire aussi – idées lecture

 

Forcément impossible de ne pas vous recommander le précédent roman de Mélissa Da Costa “Tout le bleu du ciel”.

Je pense que l’on est pas au bout des belles histoires que nous réservera dans l’avenir cette autrice.

Dans un tout autre genre car il s’agit d’un témoignage mais qui parle aussi de famille de cœur et de résilience, le livre de Stéphanie Callet “Le jour où j’ai choisi ma famille”.

Sinon si ce genre de lecture vous plait, je vous recommande “Changer l’eau des fleurs” de Valérie Perrin, “Juste avant le bonheur”  ou “Se le dire enfin” d’Agnès Ledig ou encore l’émouvant Mathias Malzieu que j’aime tant “Maintenant qu’il fait toujours nuit sur toi”.

 

Vous avez déjà lu Mélissa Da Costa ?

 

 

Les lendemains - Mélissa Da Costa

 

 

Les lendemains

Thème : Deuil, accident, perte bébé, solitude, résilience, amour, fleurs, éclore, jardin, amitié, Mélissa Da Costa.

URL: https://livresalire.com/les-lendemains-melissa-da-costa/

Auteur: Mélissa Da Costa

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :