Résolution-intentions-nouvelle-année
Lifestyle - développement personnel

Pourquoi ne pas prendre de résolutions/intentions de nouvelle année

 

Chaque année c’est la même question !

Mais savez-vous que se pose principalement cette question ceux qui n’arrivent pas à se lancer le reste de l’année ?

Car forcément ceux qui ont des tas projets en cours, ils n’ont pas besoin de nouvelles résolutions au 1er janvier.

Disons que chaque année, ce sont les mêmes qui espèrent qu’une nouvelle année va leur donner l’impulsion d’un changement qui ne vient jamais.

 

Pourquoi ?

 

Car on ne change jamais du jour au lendemain, sauf s’il vous arrive un accident, un choc ou quelque chose de suffisamment déstabilisant pour que vous acceptiez de faire des changements radicaux.

Pour changer des choses dans sa vie, il faut y aller progressivement, par paliers. On a généralement besoin de phases de transition, d’une prise de conscience progressive et de nouvelles habitudes à insérer dans un quotidien déjà bien chargé.

L’exemple classique c’est celui de la salle de sport au lendemain des fêtes de fin d’année. Le fameux “cette année c’est décidé, je me mets au sport !”. (Sans rire, tous les débuts d’année, le taux d’inscription dans les salles de sport bondit et ce sont des gens qui globalement ne la fréquenteront pas plus de 5 fois …)

D’ailleurs l’exemple le plus probant de ce que je viens de dire c’est que j’ai décidé début décembre de me remettre au sport et tous mes amis ont essayé de m’en dissuader en me disant qu’il fallait attendre après les fêtes. Comme s’il y avait une date plus logique que les autres pour se lancer. Sauf que la motivation de faire l’effort de reprendre le sport, je l’avais début décembre. Il aurait été idiot d’attendre et de ne pas profiter de cet élan.

D’autant qu’il ne s’agissait  pas de faire un régime, ni d’aller tous les jours à la salle de sport mais plutôt d’y aller progressivement, par paliers. D’abord manger plus équilibré, supprimer le sucre (bizarrement les chocolats de Noël ne m’ont absolument pas manqué cette année…), de s’astreindre à aller marcher tous les 2 jours, histoire de remettre le corps en route. Bref, de faire un chemin de prise de conscience de ce que je mange et des besoins de mon corps avant de retourner à la salle de sport.

 

prendre de bonnes résolutions

 

Je parle du sport mais c’est pour tout pareil !

Je n’avais pas lu pendant plus de 10 ans et je ne me suis pas mise à lire plusieurs livres par semaine du jour au lendemain pour tenir un compte Instagram et un blog. Quand j’ai commencé il n’y avait pas la pression de la nouveauté ou de la rentrée littéraire comme aujourd’hui. On pouvait lire à un rythme raisonnable. Progressivement je me suis mis à lire plus vite. Aujourd’hui je tiens facilement la distance de plusieurs livres par semaine mais cela fait 4 ans que je “m’entraîne” à lire. Si je devais commencer maintenant, j’imagine que je serais complètement à la ramasse car le rythme de lecture dans la communauté littéraire serait bien trop élevé pour que je puisse suivre.

Donc la bonne nouvelle de ce premier janvier, c’est que tu peux changer quelque chose dans ta vie quand tu veux !

 

Chaque matin on peut prendre la décision de changer quelque chose dans sa vie

 

Oui ça parait fou, mais il suffit de décider ! On peut même se lever sans rien avoir prémédité la veille et décider qu’à partir de ce matin là, on va commencer une nouvelle activité ou routine…  Il suffit juste de décider de le faire VRAIMENT et de commencer par changer une petite chose le jour même. Il n’y a pas à attendre une date symbolique. Les choses ont les fait quand on les sent sinon la motivation retombe comme un soufflé.

 

Un nouvel objectif, c’est une série de petits pas qui s’additionnent les uns aux autres. Jamais un grand saut.

 

Si par exemple ce matin c’est décidé, j’apprends l’anglais ! Je ne vais pas me mettre à faire de l’anglais tout azimut parce que dans ce cas-là le changement demandé serait trop exigeant, brutal, pour tenir sur le long terme. Je vais donc commencer par me renseigner pour un cours, dégager un créneau d’une heure par semaine pour suivre un cours et je le respecterai quoi qu’il arrive (ou presque !).

Une heure ce n’est pas assez car bien sûr, vous aviez déjà prévu d’être bilingue dans 3 mois ?? Alors si ce n’est pas possible vous préférez ne rien faire ? Ne rigolez pas parce que globalement c’est ce qui se passe dans la tête de la majorité des gens au 21e siècle : on veut tout tout de suite ! …

Sauf que 1h x 52 semaines = 52 heures d’anglais et qu’en 2021, vous aurez forcément un niveau supérieur à celui d’aujourd’hui ( surtout si vous ne faites RIEN !! ).

Sans compter que la motivation venant en pratiquant, il est fort probable que vous aurez envie de lire des bouquins en anglais, de regarder des séries en VO (merci Netflix !), peut-être même d’aller boire un verre dans un pub où traîne des anglophones pour échanger quelques mots, ou d’intégrer un groupe d’échange polyglotte qui trinque toute les semaines dans ce même pub pour s’entraîner à parler anglais. Peut-être même que vous aurez aussi envie d’un voyage en Irlande où vous n’êtes jamais allé. Bref ! Il est probable que vous accomplissiez toutes ces choses et ces rencontres que vous n’auriez jamais fait si vous n’aviez pas commencé avec cette petite heure d’anglais. Et finalement, sans même vous en rendre compte vous comptabilisez beaucoup plus que 52h d’anglais. C’est le côté positif des paliers que l’on franchit sans se prendre la tête. En très certainement qu’en 2022, en regardant en arrière, vous trouverez incroyable tout ce chemin accompli alors que rappelez-vous, vous pensiez aller nulle part avec cette “petite heure par semaine”…

 

 

“Et comme ton bonheur dépend tout de tes vœux, songes-y bien avant que de les faire” – Charles Dickens

 

On n’attend pas la fin de l’année ou le 1er janvier pour faire un bilan

 

Le bilan, il se fait le jour où l’on en ressent le besoin, tout comme pour la décision de commencer quelque chose. Pour faire un bilan, il faut se poser, écrire ce qu’on a accompli, poser ses intentions pour la suite, réajuster ce qui n’a pas marché comme on le souhaitait et ça ne tombe pas forcément le 1er janvier ou en début d’année. Personnellement tous mes projets sont déjà sur les rails depuis des mois, je ne vois pas ce que le changement d’année pourrait y changer ou y apporter. Je ferai le bilan et les réajustement ou réorientations dans plusieurs mois.

Mais ces fêtes et ce changement d’année peuvent être un point de rupture bénéfique, pour fermer définitivement certains dossiers Winking smile

 

 

Ce qu’on garde pour le 1er janvier

 

Se réconcilier ou voir les gens avec lesquels les liens se sont distendus.

Classer, ranger ses papiers et clôturer l’année.

Faire un tri annuel. De nouvelles choses sont entrées dans la maison, on va se délester des objets qui doivent poursuivre leur vie ailleurs. C’est l’occasion de faire de la place dans nos têtes et nos maisons pour y laisser entrer pleinement le renouveau qu’amène cette nouvelle année.

Faire la fête l’esprit léger parce que des projets, on en a plein sur les rails mais que cette date là on la garde pour lever le pied et penser à autre chose.

 

Vous avez parfois l’impression d’avoir la pression de devoir prendre des bonnes résolutions en fin d’année ?

 Emma Perié Blog lifestyle et littéraire

 

 

 

4 Comments

  • Seve

    Je viens d’avoir une révélation avec ta chronique. Mais oui , pourquoi est ce que je me donne toujours des dates ultérieures pour démarrer des projets … que je ne démarre pas ! Je pense que je reviendrai régulièrement le lire pour me faire une piqûre de rappel .

    • Emma

      Coucou Séverine,
      Parce que nous sommes ainsi à toujours remettre en imaginant que “penser faire” revient à faire.
      Effectivement quand on prend conscience de ce mécanisme on est plus vigilant et on se lance en même temps que la décision. J’ai un ami qui me fascine pour cette raison et je m’appuie sur cette admiration pour me challenger : il ne procrastine jamais pour rien. Dès que je sens que je baisse la garde, je pense à lui et j’ai l’impression que ces piqûres de rappel régulières me permettent de m’améliorer. Bon courage pour ton tri ! 🙂 Bises ♥

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :