Comment lire beaucoup plus
Blogueuse littéraire

Comment lire beaucoup plus : mes 5 astuces de blogueuse livres

C’est en discutant cet été avec mon BFF (best friend for ever) Superman que j’ai pris conscience que l’on pouvait avoir envie de lire plus mais trouver compliquer de se remettre à la lecture. Peut-être en raison de la croyance que l’on n’en a pas le temps. Or la lecture, cela se décide et ça se provoque. Lire beaucoup plus au quotidien apporte de nombreux bienfaits qui ne sont plus à démontrer. 

Contrairement à ce que l’on croit, lire n’est pas un loisir de temps perdu. Il faut savoir trouver du temps pour lire mais il y a aussi quelques petites astuces, qui rendent les choses beaucoup plus faciles et sûrement beaucoup moins insurmontables qu’il n’y parait.

 

amanda-vick-eSbkCNZKTng-unsplash


Ma méthode pour lire beaucoup plus de livres

 

Pendant longtemps j’ai été une blogueuse littéraire indisciplinée. Je lisais comme je pouvais, quand je pouvais et sans méthode.

Résultat ?

J’étais littéralement ensevelie sous les piles de livres, que ce soient ceux que l’on m’envoyait ou encore ceux que j’achetais.

Ce n’est pas l’idéal car je culpabilisais et je ressentais beaucoup de frustration. Je n’avais pas créé un blog littéraire pour me retrouver dans cette situation, j’ai donc commencé par refuser beaucoup de propositions de lectures mais cela ne suffisait pas.

J’ai fini par trouver une méthode pour lire beaucoup plus, sans stress.

C’est assez simple, je m’oblige à lire au moins 50 pages par jour. C’est pour moi le nombre de pages suffisant pour faire mon job de blogueuse mais aussi pour contenter mon besoin quotidien de lecture.

50 pages c’est environ 30 min de lecture (ne vous affolez pas si vous ne lisez pas aussi vite, c’était aussi mon cas auparavant. Lire beaucoup a considérablement augmenté ma vitesse dd lecture et ma concentration).

30 minutes, c’est facile à caser dans la journée.

Je les lis généralement le matin, ce qui fait que tout ce que je lis plus tard dans la journée (ce qui est fréquent), est du bonus !

Cette simple méthode me permet de lire non seulement beaucoup plus qu’avant mais me permet aussi de savoir quels sont livres que je peux lire et accepter car maintenant je suis réellement capable d’estimer ce que je vais pouvoir lire sur une période donnée.

Autre bonus : tout mon stress s’est envolé !

50 pages par jour, c’est ce que j’ai estimé supportable pour moi mais vous pouvez parfaitement décider de lire seulement 30 pages ou 100 pages, selon le temps que vous pouvez accorder chaque jour à la lecture. L’essentiel, c’est que cela ne vous mette pas la pression.

50 pages cela peut vous paraitre peu mais souvent je lis entre 100 et 150 pages par jour. Mais les jours où je n’ai pas le temps, ces 50 pages me permettent de lire mon quota sans avoir l’impression de décrocher, ni ressentir de culpabilité. On le sait, on n’a pas besoin de méthode pour les jours où c’est facile, mais pour les autres (très nombreux) où l’on se sent dépassé.

 

Comment lire plus

 

  Bloquer un créneau pour lire

 

Toute activité non prévue dans son agenda n’a quasiment aucune chance de se voir réaliser : c’est une règle d’or en organisation et … cela vaut pour la lecture –du moins si vous avez sérieusement envie de lire plus de livres, cette année.

Avant de devenir blogueuse littéraire, je ne lisais qu’un ou deux livres par an.

Je pensais ne pas avoir de temps pour lire.

Le soir je m’effondrais dans mon lit et lire quelques pages était clairement au dessus de mes forces. Même l’été pendant mes vacances, j’étais sans cesse trop occupée.

Et puis j’ai traversé une période de mal-être plutôt poisseuse et lire était la seule chose qui me permettait de m’évader.

Dans cette période, par hasard, j’ai découvert le développement personnel.

Ce n’était pas encore très développé en France, donc je lisais principalement des livres anglophones et de business.

Cela a révolutionné ma vie dans bien des domaines et m’a permis de me remettre à la lecture.

10 ans plus tard, j’ai fait un burn-out que j’ai eu du mal à surmonter même si j’ai repris un emploi assez rapidement.

Il manquait quelque chose à ma vie mais je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus.

J’avais aussi envie de me remettre sérieusement à la lecture car je ne connaissais plus aucun des écrivains que je voyais sur les tables des librairies.

Ouvrir un blog littéraire m’est apparu comme la solution parfaite pour m’obliger à lire.

Inutile de vous dire que cela a marché au-delà de mes espérances.

Comme je travaillais (et je travaille toujours), il m’a fallu bloquer des créneaux lecture : 1/2h le matin et 1h le soir.

Bien sûr, il y avait des soirs où je ne lisais pas.

Mais il y avait aussi des pauses midi où j’ai préféré lire que déjeuner.

Au début c’était un peu l’anarchie mais au bout de 5 ans de blogging, j’ai trouvé mon rythme.

Pour lire beaucoup plus, c’est comme l’exercice physique : au début il faut se faire violence pour lire.

Mais ensuite cela devient comme une drogue : il nous faut impérativement notre dose de lecture quotidienne.

 

Varier les supports et les genres de lecture

 

Une autre de mes astuces pour lire beaucoup plus, c’est de varier les genres littéraires pour m’adapter à  mon humeur du moment.

C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles je lis plusieurs livres en même temps, cela me permet de choisir le livre le plus adapté à mon envie et mes besoins du jour.

Cela me permet de passer de la littérature contemporaine au polar ou de lire tel auteur en particulier ou d’avoir envie de développement personnel.

Ainsi je ne me lasse pas.

J’ai beaucoup moins de panne de lecture depuis que je m’écoute et que je change régulièrement de style de lecture d’un jour sur l’autre.

Bien sûr quand je suis attrapée par une histoire, je peux aussi la lire d’une traite sans alterner avec d’autres, mais c’est assez rare car j’aime aussi faire durer le plaisir.

Mon autre astuce, c’est d’alterner dans la journée, les différents supports de lecture.

Je peux commencer par 50 pages d’un roman papier, puis écouter 30 minutes d’un livre audio en préparant le déjeuner, puis lire quelques pages d’un livre numérique sur mon téléphone ou sur mon Mac dans mon lit (le plus souvent ce sont des livres de business ou en anglais, qu’on ne trouve pas en édition papier en France) ou de préférer un livre audio car je suis fatiguée et que je n’ai pas envie de lire.

Vous pouvez d’ailleurs lire mon article au sujet des livres audio cela vous donnera peut-être l’envie de vous y mettre aussi.

Bref, tout ceci me permet d’avancer sur trois lectures différentes dans des contextes différents où je n’ai pas toujours la possibilité de me lire un livre sur support papier.

 

anthony-tran-8i2fHtStfxk-unsplash

 

Avoir toujours un livre avec soi

 

Le secret pour lire beaucoup ?

C’est de ne pas attendre d’avoir un livre entre les mains pour lire mais de toujours avoir un livre sous la main au cas où l’occasion de lire se présenterait.

Et vous pouvez me croire, on a sans cesse des petits moments de battement dans la journée qui sont autant de moments pendant lesquels on peut en profiter pour lire : un RDV, une personne en retard qu’il faut attendre, les transports en commun … C’est bien simple, il suffit que j’oublie de prendre un livre avec moi, pour être sûre que je vais le regretter, ça ne rate jamais !

J’ai donc des livres partout puisque j’en lis plusieurs à la fois : un dans mon sac, un dans ma voiture, un sur mon bureau, un au salon et plusieurs sur ma table de nuit. C’est simple, je ne me déplace jamais sans livre et il m’arrive très souvent de lire dans ma voiture entre deux RDV ou comme l’autre jour, où j’ai dû aller laver les couettes à la laverie automatique.

 

Trouver son pourquoi

 

Pour lire plus, il faut comme dans tous les domaines de notre vie, trouver notre POURQUOI.

Si vous avez du mal à reprendre la lecture, commencez par lire uniquement ce qui vous fait plaisir.

Parfois on peut avoir envie de lire un essai mais n’avoir pourtant pas la motivation de se mettre à ce genre de livre.

Il n’y a pas de mauvais livre !  

Il y a juste celui qui convient à votre humeur du moment. On peut lire un très bon polar ou une romance pour retrouver le goût de lire, il sera toujours temps d’ouvrir l’essai plus tard quand la curiosité sera plus forte que la réticence à faire l’effort de lire.

Quand on sait POURQUOI on veut lire plus (par plaisir, par défi, pour améliorer son écriture, sa culture, pour grandir, élargir ses compétences, trouver des réponses à son introspection…), on trouve les bons livres et l’envie est là.

 

Une drôle d’idée de vouloir lire plus ?

 

J’entends ceux d’entre vous qui se disent “Mais quelle drôle d’idée que de vouloir lire plus ! La lecture est un plaisir !”. Je suis bien évidemment d’accord !

Seulement lire a aussi un énorme impact sur notre vie. Sans les livres je ne sais pas comment je me serai sortie seule de bons nombre des situations que j’ai traversé.

Bien sûr ils m’ont distrait, permit de m’évader, stimulé mon imagination mais ils m’ont aussi ouvert des horizons incroyables, qu’ils soient culturels, personnel et même professionnellement.

Même si je viens d’un milieu social privilégié, je n’avais personne autour de moi pour m’apprendre ce que j’ai découvert dans les livres.

Alors lire plus ce n’est pas forcément fuir la réalité (j’avais lu cette réflexion d’un psy dans “Bianca” de Loulou Robert) et d’ailleurs cela peut avoir un intérêt temporaire quand on a par exemple, une peine de cœur ou que l’on traverse un moment difficile.

On peut souhaiter lire davantage pour grandir (qu’il s’agisse de littérature, de développement personnel, de philo, d’histoire, de business ou tout autre domaine) car cela aura des répercussions indéniables sur notre vie.

C’est pourquoi il est si important de faire attention à la qualité de ce qu’on lit (ce que je n’ai pas toujours fait pendant ces dernières années de blogging littéraire).

Imaginez ! Même si on ne lit qu’un seul livre de qualité par mois, cela donne 12 livres par an (contre rien auparavant), soit 60 livres sur 5 ans !

Si vous doublez le nombre de livres lus : soit 2 livres par mois, cela donne 24 livres par an et 120 livres sur 5 ans.

5 ans dans une vie ce n’est pas grand chose, cela passe très vite et on peut très bien ne rien en faire … A réfléchir, je préfère avoir lu 120 excellents bouquins.

  Cela m’intéresse, pourquoi voulez-vous lire plus de livres ?

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :