De silence et de loup - Patrice Gain
Lectures

De silence et de loup – Patrice Gain

 

“De silence et de loup” de Patrice Gain est certainement LA révélation de mes dernières lectures ! Ce livre a conquis mon cœur, je vous explique pourquoi.

Thème :  Rentrée littéraire 2021, Roman noir, thriller, arctique, russes, drame, violence, harcèlement sexuel, pédophilie, toundra, réchauffement climatique, violence, Patrice Gain.

 

Patrice Gain - de silence et de loup

 

Résumé de l’éditeur

 

“Tiksi, ville portuaire oubliée aux confins de la Sibérie, accessible par avion ou par bateau deux ou trois mois l’an. C’est là, à 700 kilomètres derrière le cercle polaire, qu’Anna rejoint une équipe de scientifiques qui s’apprête à hiverner sur la banquise à bord d’un voilier.

Mais dans cet extrême bout du monde, où la fonte des glaces fait resurgir des virus millénaires, où rôdent les ours et les loups, où s’affrontent chasseurs de mammouths et militaires corrompus, les avaries et la tempête retardent le périple. Prise au piège des éléments et de l’hostilité ambiante, l’expédition se fige. Et au coeur de ce huis-clos glaçant, la violence des hommes ne tarde pas à se déchaîner contre les femmes, renvoyant Anna à un drame intime qu’elle pensait apprivoiser en rejoignant cette terre lointaine.”

 

Pourquoi  “De silence et de loup” est un livre à lire

 

Pour la beauté sauvage et glacée des paysages de l’Arctique.

Pour le combat d’Anna qui en rejoint un autre, celui d’une humanité débarrassée de ses prédateurs.

 

Mon avis sur “De silence et de loup”

 

La rentrée littéraire commence bien !

Premier livre ouvert et bim ! Enorme coup de cœur à l’horizon ! Il m’a fallu à peine quelques pages de tournées pour comprendre que j’étais prise au piège.

Je dirais même plus, ce roman a capturé mon cœur.

Pourtant je n’étais pas certaine de vouloir embarquer !

Cela dit, vous me direz ce que vous en pensez, mais la couverture dessert mal ce roman, alors que l’Arctique est si somptueusement photogénique.

Mais j’avoue que j’ai un problème avec le bleu, couleur froide, qu’affectionne le polar.

Ensuite j’ignorais tout de cet auteur (visiblement à tort).

Autant dire que j’aurais eu mille fois tort d’hésiter !

 

“De silence et de loup” est un roman brut et rude comme ces impitoyables terres glacées de l’Arctique. Il est aussi époustouflant, sublime de tension et de maîtrise.

Je dirais pour le situer que c’est un roman entre “Une immense sensation de calme” de Laurine Roux et “Scott est mort” d’Anne Von Canal, oscillant entre beauté, suspens tout en mettant en exergue la violence des hommes.

Le personnage central est une femme, comme dans les deux romans cités plus haut : Anna est une jeune journaliste, qui fuit un double drame.

Elle a perdu successivement sa fille et sa compagne.

Cette expédition scientifique sur le Yupik, dans cette partie du monde inhospitalière est la seule réponse qu’elle a trouvé pour tenter de survivre. Son frère Sacha a préféré la vie érémitique dans une sévère congrégation. A chacun sa manière de faire face.

Le roman fait des va et vient entre ces deux personnages, grâce au carnet d’Anna qui est parvenu à son frère.

C’est un roman sur la violence des hommes et de la nature, sur la prédation de l’homme, qu’elle s’exerce envers les êtres plus faibles ou la nature. Patrice Gain tire un trait d’union entre les deux et il n’a pas tort.

Toute la souffrance et la douleur du monde vient de cette prédation qu’on se révèle incapable à circonscrire malgré nos sociétés soi-disant évoluées.

C’est aussi un roman engagé sur le réchauffement climatique.

Patrice Gain nous amène à comprendre, à travers cette histoire, ce qui se joue sur ces terres du bout du monde que le réchauffement climatique rend exploitables (les nouvelles terres promises du profit) tout en accélérant les hausses des températures.

 

La fonte des glaces dégagent de nouvelles voies maritimes. Le détroit de Béring et le passage du Nord-Est s’offrent chaque année un peu plus à la navigation. pourquoi penses-tu que Poutine multiplie le nombre de bases militaires par ici ? Une dizaine sont déjà implantées le long de cette route maritime, jusque sur l’ile Wrangel, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Personne ne pouvait poser un pied sur cette ile refuge et maintenant les militaires y font des manœuvres avec des engins chenillés. Quand ils vont commencer à exploiter les richesses enfouies sous nos pieds, ce qui est aujourd’hui une réserve naturelle ne sera plus qu’un immonde cloaque puant la putréfaction de la toundra et le pétrole.

 

J’avoue que ce qui se dessine à l’horizon est décourageant ! Comment lutter contre les prédateurs, le pouvoir, l’argent tiré de l’exploitation et la destruction des ressources naturelles, l’avidité inextinguible, les extrémismes, la manipulation ? … 

En économisant l’eau de sa douche ?

C’est si dérisoire mais espérons que la prise de conscience nous amènera à réagir plus énergiquement et en nombre très vite… s’il n’est pas alors trop tard.

Cela ressemble fort au combat de l’ombre contre la lumière, même si je veux encore croire fermement que la somme des gouttes d’eau éparses peut finir par éteindre un incendie.

 

Bilan de ma lecture

 

De silence et de loup” de Patrice Gain est une pépite, d’une beauté dramatique à couper le souffle, un voyage au bout du monde à faire impérativement.

C’est aussi un très beau portrait de femme courageuse, libre et solidaire.

A lire si vous aimez le suspens, l’aventure, la planète, la nature sauvage, la glace, l’Arctique et comprendre ♥♥♥♥

 

A lire aussi – idées lecture

 

Premier titre que je lis de Patrice Gain et je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin. Je vais tenter “Terres fauves” ou “Le sourire du scorpion” qui a décroché le prix des lecteurs 2021 quai polar, ce qui est une vraie reconnaissance !

Impossible de ne pas penser à Sylvain Tesson et son amour inconditionnel pour les terres gelées de la taïga sibérienne et pour ses habitants. Je lisais récemment “L’axe du loup” que je n’ai pas encore eu le temps de chroniquer mais que je vous conseille, ou son célèbre “Dans les forêts de Sibérie”

Autre référence inévitable, “Le grand marin “ de Catherine Poulain, époustouflant récit retraçant ses 10 années à partager le quotidien des pêcheurs de l’Alaska.

Pour finir, je vous mets les deux livres cités au début de cet article : l’inoubliable “Une immense sensation de calme” de Laurine Roux et “Scott est mort” d’Anne Von Canal.

 

 

Vous avez déjà lu un titre de Patrice Gain?

 


De silence et de loup - Patrice Gain

 

 

 

De silence et de loup

C’est un roman sur la violence des hommes et de la nature, sur la prédation de l’homme, qu’elle s’exerce envers les êtres plus faibles ou la nature. Patrice Gain tire un trait d’union entre les deux et il n’a pas tort.

URL: https://livresalire.com/de-silence-et-de-loup-patrice-gain

Auteur: Patrice Gain

Note de l’éditeur/éditrice :
4

2 Comments

  • ayok57

    Je ne lirai pas forcément ce livre mais “j’aime” ce que tu en racontes, l’effroyable constat de l’état de notre Terre, en espérant, comme tu l’écris toi-même, que celui-ci ne soit pas (encore) irréversible.

    • Emma

      Coucou Anne-France,
      Au-delà de cet effroyable constat sur l’état de notre planète et la poursuite apparemment inexorable de sa destruction par certains, ce roman est magnifique et addictif, oscillant entre violence et beauté de cet environnement du bout du monde. Tu succomberas peut-être un jour. En tout cas la plume de cet auteur vaut la découverte :-)♥

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :