jackson-hole-Karel-Gaultier-Blogueuse-littéraire
Roman

Jackson Hole – Karel Gaultier

Si vous avez envie de lire quelque chose d’un peu différent de ce que l’on trouve communément dans les romans actuels, tout en collant à l’actualité économique mondiale, je vous conseille ce bouquin ! Non, non, vous n’allez ni vous ennuyer, ni décrocher et vous pourrez même le prêter aux mecs de votre vie. Ils pourraient même être surpris de voir que vous lisez aussi des bouquins qui parlent de finance. Et pour les hommes qui lisent et s’aventurent aussi ici (car je sais qu’il y en a, je ne vous oublie pas !…), c’est carrément un bouquin qui vous plaira.

 

Thème : Crise économique, BCE, argentiers, Camorra, FMI, Etats-Unis, traders, empire financier, pouvoir politique et économique, crise mondiale internationale, crise de l’énergie, crise financière, monnaies, thriller économique, drame personnel, réussite, carrière, mensonge, Karel Gaultier.

 

Jackson hole - Karel gaultier - Blog littéraire

JACKSON HOLE – KAREL GAULTIER

 

 

Résumé de l’éditeur

 

“Crise économique et jeux de pouvoir à Jackson Hole, Wyoming, capitale méconnue de la finance mondiale. Que se joue-t-il dans les coulisses des grandes institutions qui nous dirigent ? Un banquier lève le voile, dans un thriller dévastateur.

Matteo Andreani est au faîte de sa gloire. Surnommé Le Devin pour sa faculté à prédire le cours des marchés, ce financier de 40 ans rêve de la Banque Centrale Européenne. Un accident d’avion sur la piste de Jackson Hole, le village du Wyoming où se réunissent chaque été les grands argentiers de la planète, lui en offre l’opportunité. Mais, sitôt nommé président de la BCE, des tensions internationales sur le marché de l’énergie précipitent une crise mondiale. Les marchés dégringolent, Chinois et Américains s’affrontent, faisant les beaux jours des crypto-monnaies et de la Camorra. Dans le plus grand secret, une réunion de la dernière chance se tient à Jackson Hole. Dans ce petit village perdu des Montagnes Rocheuses, les banquiers ont 48 heures pour sauver l’économie mondiale.
Un roman sombre et foisonnant, qui révèle les arcanes du pouvoir économique mondial, animé par la corruption et la soif de puissance.”

 

Pourquoi  “Jackson Hole” de Karel Gaultier est un livre à lire ?

Parce que c’est un très bon roman sur la finance internationale écrit par quelqu’un qui maîtrise à la fois le sujet et le talent de conter une vraie bonne histoire, ça ne se rate pas !

 

Mon avis

On va dire qu’à la base ce n’est pas mon genre de lecture mais le côté thriller économique me tentait bien, d’autant que ma curiosité était attisée par les nombreuses critiques positives que je lisais un peu partout. Autant se faire une idée par soi-même puisqu’en cas de déception, il est toujours possible de reposer le livre.

Et bien, la vérité (si je mens !) je ne l’ai pas lâché jusqu’à la fin !!! Je dirais même plus, ! Karel Gaultier a réussi à me donner envie de replonger dans quelques livres de vulgarisation économique que je gardais dans un coin de ma bibliothèque pour un éventuel jour miraculeux où j’aurais enfin envie d’essayer d’en comprendre un peu plus sur le sujet.

Qu’est-ce qui m’a autant plu ?

Le rythme du récit mené par un gars qui est certes un fabuleux trader intuitif et au départ sans trop de scrupules dès qu’il s’agit d’amasser des fortunes sur le dos du marché mais qui a aussi une histoire personnelle touchante. Mais aussi un certain sens du suspens puisque jusqu’au bout on a du mal à voir clair dans sa stratégie d’autant qu’il doit sans cesse s’adapter à des contre-coups inopinés. Il y a donc d’innombrables rebondissements inattendus et on se prend au jeu de suivre Matteo, complètement subjugué par sa maitrise du milieu, des codes, de la manipulation des différentes personnalités, son génie stratégique mais aussi ses failles qui peu à peu se font jour, au fur à mesure que l’on avance dans le récit. Tout le talent de Karen Gaultier c’est d’avoir confié les rênes de son roman à un personnage qui très rapidement emporte notre sympathie avec son histoire personnelle et familiale. C’était la condition sine qua non pour qu’on puisse affronter les méandres d’une crise financière internationale dont la subtilité des différents mécanismes m’ont complètement échappé (d’où l’envie d’en apprendre un peu plus sur le sujet, ne mourrons pas complètement idiote…).

En tout cas, il nous invite à mettre un pied dans un univers qui nous semble à des années lumière de ce qui nous est accessible. J’avais vraiment l’impression de lire un roman de science-fiction dans la mesure où cet univers apparait complètement déconnecté de la vie réelle et sans affect puisque la souffrance des êtres humains n’est qu’un paramètre parmi les autres sans être le plus déterminant pour prendre des décisions dont les résultats glacent le sang. Oui j’ai trouvé cela effrayant, car la prévisible crise de l’énergie qui nous guette et dont personne ne semble s’inquiéter est déjà un scénario très inquiétant mais je me suis sentie tellement naïve/bisounours sur le reste … C’est donc une grande claque que j’ai pris à la lecture de ce roman que l’on devine à la fois tellement proche d’une réalité qui nous menace et en même temps que l’on espère fictionnelle.

 

Bilan 

Passionnant, déroutant et actuel, ce roman est complètement à lire surtout si tout comme moi vous n’avez qu’une vague idée de ce qui se passe dans les salles de marchés, les hautes tours de la City (ou d’ailleurs) ou dans les grandes institutions économiques de notre monde. Et puis j’attend avec impatience le suivant car je suis conquise ! ♥♥

 

 

Vous aimez les romans qui ont pour cadre le monde de la “finance internationale” ?

 
 
Jackson Hole - Karel Gaultier

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article, BCE AVA

4 Comments

  • Michel BLAISE

    Bonjour Emma,

    Vous le savez, j’apprécie beaucoup vos avis de lecture.(Surtout depuis que vous avez fait des progrès très sensibles quant aux règles de ponctuation… (Humour)).

    Mais pourquoi montrez-vous, régulièrement, cette fâcheuse et désolante expression sexiste ? “Non, non, vous n’allez ni vous ennuyer, ni décrocher et vous pourrez même le prêter aux mecs (sic) de votre vie” (Récemment, vous employiez l’expression “blogueuse” – déjà horrible intrinsèquement, littéraire”).

    Pensez-vous que les “mâles” ne lisent pas ou bien, peut-être alors, n’écrivez-vous qu’à l’attention de votre genre ?

    Amicalement.

    Michel.

    • Emma

      Très cher Michel,

      Parce que je suis obligée de tenir compte de l’écrasante majorité féminine qui prédomine non seulement dans le blogging littéraire mais aussi dans la fréquentation de mon blog et de mes réseaux sociaux. Les hommes ne représentent malheureusement que 15% du trafic, j’ai donc naturellement tendance à avoir l’impression de parler davantage à des femmes qu’à des hommes.

      Heureusement vous êtes là pour nous rappeler qu’il ne faut pas désespérer 🙂

      Après c’est bien évidemment du second degré quand j’emploie des expressions sexistes et puis il y a la réalité du référencement, les filles recherchant davantage les articles sur le blogging littéraire, j’écris donc des articles avec des termes qui les concernent.

      Mais vous verrez en 2020, il y aura aussi des articles mettant en valeur la communauté masculine 🙂

      Et je vous remercie de m’attribuer de sensibles progrès, je fais de mon mieux.

      Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année.

      Emma

  • Anne-France

    Bonjour Emma,
    Tout comme toi c’est univers auquel je ne suis pas sensible, mais la prise de conscience dont tu nous fais part me donne envie de lui laisser sa chance.
    Ce sera le cas s’il sort à l’occasion en livre audio
    Merci pour la chronique, bon réveillon et bon début d’année 2020!

    • Emma

      Coucou Anne-France,
      Oui il y a la prise de conscience mais aussi le côté très addictif du roman qui fait passer tout ceci comme une lettre à la poste. J’imagine en plus qu’en lecture audio par un bon acteur, on doit être à 200% dans la tension de ce livre très rythmé.
      Je te souhaite également un très bon réveillon de fin d’année et on se retrouve très vite de l’autre côté !! ♥

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :