Le prix – Cyril Gely

Le prix - Cyril Gely - Blog Littéraire Emma Perié

Lu dans le cadre de la sélection du prix Relay Voyageurs Lecteurs, ce roman qui s’inspire de faits réels, à été une vraie révélation pour moi !

Thème : Huis-clos, seconde guerre mondiale, travaux scientifiques, bombe atomique, rivalité, tragédie, prix Nobel

 

 

Le prix - Cyril Gely (1)

LE PRIX – CYRIL GELY

 

Résumé de l’éditeur

 

« Huit ans qu’elle attendait cette entrevue, qu’elle l’imaginait jour après jour. Elle avec Hahn. Elle contre Hahn. Huit ans. Et ce jour est enfin arrivé. »

Le 10 décembre 1946, au Grand Hôtel de Stockholm, Otto Hahn attend de recevoir le prix Nobel de chimie. Peu avant l’heure, il est rejoint dans sa suite par Lise Meitner, son ancienne collaboratrice avec laquelle il a travaillé plus de trente ans. Mais Lise ne vient pas le féliciter. Elle vient régler ses comptes.
Dans ce huis clos implacable, Cyril Gely, l’auteur de la pièce de théâtre Diplomatie (adaptée à l’écran par Volker Schlöndorff et récompensée par le César de la meilleure adaptation), confronte la vérité de deux scientifiques aux prises avec l’Histoire.

Pourquoi  “Le prix” de Cyril Gely est un livre à lire ?

 

Parce que c’est revisiter la seconde guerre mondiale sous un angle original, celui des scientifiques et plus particulièrement de ceux qui ont permis la fabrication de la bombe atomique.

Et pour la tension magistralement installée entre les deux personnages dans cet étouffant huis-clos.

 

Mon avis

Normalement je suis plutôt du genre à fuir les ouvrages qui abordent la seconde guerre mondiale, j’ai fini par faire une overdose. Pourtant il reste toujours à écrire sur cette sombre période et ce livre le démontre complètement. Autant vous prévenir tout de suite, je ne l’ai pas lu, je l’ai dévoré !  J’en fus la première surprise ! 

Le fait que l’auteur aborde la guerre sous un angle inédit, celui des scientifiques allemands le rend particulièrement intéressant. D’ailleurs s’est-on jamais posé la question de savoir ce qu’ont ressenti ceux qui ont contribué à découvrir la fission nucléaire permettant la fabrication de la bombe atomique qui provoqua la tragédie d’Hiroshima ?

En tout cas en abordant la relation particulière d’Otto Hahn et Lise Meitner, ces deux scientifiques liés par des années de travaux communs et d’amitié, mais dont un seul publiera les résultats, Cyril Gely nous livre un roman absolument passionnant.

Lise Meitner qui est l’une des premières femmes a avoir pu intégrer l’université de Vienne en 1901, est une brillante physicienne. Rapidement remarquée elle va longtemps travailler gratuitement, notamment comme assistante d’Otto Hahn (l’Université de Berlin n’est pas ouvert aux femmes), avant de trouver sa place. Obligée de se réfugiée en Suède en juillet 1938, car elle est d’origine juive, elle va continuer à correspondre secrètement avec Otto.

Ce qui est en jeu dans ce roman, c’est comment un homme s’est servi des circonstances que lui offrait l’Histoire (et cette guerre) pour éloigner et s’approprier le travail de sa collègue féminine plus brillante et comment, face à celle-ci, à quelques heures de recevoir son prix, le prix Nobel de chimie décerné deux ans plus tôt, il va pouvoir se justifier.

Sur le tableau, on perçoit une masse sombre au centre de la toile, un mât et tout autour une mer démontée. On ressent les vagues, la force inouïe du vent, avec çà et là des éclats de lumière. On devine plus qu’on ne voit, Turner nous plonge avec lui dans l’orage, au sein du chaos, notre regard est balloté, à droite, à gauche, sans cesse, comme a pu être le sien ce jour terrible.

C’est un tour de force, la toile d’un véritable génie. Tout ici est mouvement, embrasement, fureur, mélange de touches sombres et claires, incertitude.

Mais voilà, se dit Lise en souriant malgré elle. sur les registres maritimes de Harwich, nulle trace d’une tempête de neige n’est répertoriée en décembre 1842. Quant aux marins que l’on a interrogé à l’époque, aucun n’avait le souvenir d’un peintre accroché en haut d’un mât. Turner n’a donc jamais mis les pieds à Harwich. Tout est faux. L’homme a simplement bâti sa légende.

Tout comme Hahn, pense lise.

 

Inutile de vous dire combien le huis-clos des deux personnages est tendu, mené par des dialogues affûtés , on avance comme si l’on se trouvait à bord d’un brise-glace. Le ton ne monte quasiment jamais, Lise a eu le temps de se préparer. On pénètre à tâtons dans cette relation amicale et professionnelle fusionnelle dans laquelle interfère si peu l’épouse légitime. Peu à peu on entraperçoit les stratégies relationnelles qui se sont mises en place entre ces trois individus pour que le trio fonctionne et page après page, on approche au plus près la personnalité ambiguë de Otto.

 

A eux trois, ils formaient un atome. Le noyau était composé d’Otto et de Lise, l’un proton, l’autre neutron. Edith était l’électron qui tournait autour – qui tournait sans jamais espérer s’en approcher un jour.

 

30 ans de travaux communs, une amitié exceptionnelle et pourtant la rivalité professionnelle qui triomphe. Une fission d’un autre genre a lieu ce 10 décembre 1946 dans cette chambre d’hôtel de Stockholm entre ces 3 êtres qui ont pourtant tant partagé.

Mais finalement où se trouve la vérité ?

On a bien du mal à le savoir … Mais les mots restent des mots mais seuls les actes parlent. Et il n’y a pas un seul mot sur Lise dans le discours d’Otto pour la réception de son prix …

C’est brillant !

 

Bilan 

Une lecture que je ne regrette absolument pas malgré mes appréhensions ! Livre à lire pour découvrir cette autre face de l’histoire et rendre à Lise Meitner ce que l’Histoire mais aussi un homme, qui se disait son ami, lui a refusé ♥♥♥

 

 

Vous aimez ce genre de lecture historique et psychologique ?

 

 

 

Le prix - Cyril Gely

 

Recherches utilisées pour trouver cet article, le prix de cyril gely

2 Replies to “Le prix – Cyril Gely”

  1. Comme toi je pense que je ne serais pas allée d’instinct vers cette lecture (la seconde guerre mondiale n’est pas forcément mon sujet de prédilection en ce qui concerne mes « loisirs ») mais le résumé que tu en fais donne très envie de le découvrir!

    1. Oui voilà c’est ça !! Alors qu’en fait c’est plutôt une histoire humaine, une trahison et c’est basé sur des faits réels ce qui le rend encore plus percutant! Et puis je ne parle pas des dialogues et la mise en situation qui sont remarquables ! Un excellent roman ! 🙂

Laisser un commentaire