L’homme qui voulait être heureux-Laurent Gounelle

Après la demie déception de la lecture du dernier Laurent Gounelle “Le jour où j’ai appris à vivre” mais toujours sous le charme du livre “Les dieux voyagent incognito”, j’ai voulu “tester” un autre titre de cet auteur.

Celui-ci avait en plus le mérite de coller pile poil à mes attentes du moment (il est où le bonheur, il est oùùùu ?… ♪♫♪) et puis la phrase d’accroche de la couverture : “Ce que l’on croit peut devenir réalité”,, ça m’emballait quand même pas mal Clignement d'œil

Gounelle

 

J’ai pris pour habitude de prendre des notes pendant mes lectures et je dois dire que dans le cas de ce bouquin, ça m’a déjà clairement aidé pour en tirer ce qui pouvait être intéressant et surtout pour le mettre en pratique le plus rapidement possible.

Autant le dire tout de suite, l’histoire en elle même, ne m’a pas profondément captivé. C’est un peu toujours la même rengaine, un type qui part dans un pays en touriste stressé et qui rencontre un vieux sage qui va changer sa vie.

En revanche, j’ai trouvé dans cette lecture non seulement des éléments de réflexions qui mis en situation permettent effectivement de mieux “sentir” ce qui nous échappe ou de comprendre comment agir, mais aussi un plan pour agir concrètement sur les leviers de notre vie. Je vous explique tout ceci en suivant.

Clairement, on n’ouvre pas ce livre pour son histoire, même chose si on se sent bien dans sa peau et pas plus si on est déjà un adepte aguerri de développement personnel car l’approche est extrêmement simpliste. Quand je dis ceci, ce n’est pas pour “descendre” le livre mais tout simplement pour indiquer à quel type de public il s’adresse. Ce livre est volontaire simpliste pour être accessible à des personnes qui souhaitent commencer à réfléchir.

Néanmoins, il peut déjà être utilisé pour apporter quelques changements intéressants dans sa vie ou dans sa façon de penser ou de percevoir les choses pour peu qu’on ne fasse pas que le lire. Le guérisseur le signale d’ailleurs au personnage : “Ce n’est pas la même chose d’écouter quelqu’un vous donner une information et la rechercher”. Il faut toujours être acteur pour qu’une information ou un enseignement s’inscrive en nous, c’est pourquoi le guérisseur impose des exercices après chaque entretien. De la même manière, il faut donc appliquer ce que nous lisons sinon, forcément, l’effet sera proche de zéro.

Les croyances et la difficulté de faire des choix

 

  • Ce livre s’attache à nous démontrer que le monde est tel que nous voulons le percevoir, il s’attaque donc à nos croyances (celles que nous voulons prendre pour des vérités) car que nous le voulions ou non, elles dirigent notre vie et nous imposent une certaine vision de la vie plus ou moins pessimiste. Qu’est ce qui fait la différence entre ceux qui se lamentent d’être TOUJOURS malchanceux et ceux qui semblent réussir TOUT ce qu’ils entreprennent ? C’est leur vision de la vie imposée par leurs croyances.

Peu importe nos croyances, ce qu’il faut comprendre c’est qu’elles ne représentent pas la réalité et surtout elles ont des effets : celui de nous guérir (placebos…), de nous faire avancer ou au contraire de nous mettre constamment des bâtons dans les roues. La croyance a un pouvoir phénoménal sur notre corps, nos agissements, notre vie toute entière. C’est pourquoi l’auteur nous montre qu’il faut absolument agir sur elles en tout premier lieu.

  • Le second point auquel il s’attaque, c’est celui de la difficulté de faire des choix. Et je dirais même qu’à notre époque où l’on est sans cesse sollicité de toute part, savoir faire des choix est devenu plus que crucial. En plus, ça a l’air simple mais en réalité c’est une décision très compliquée car elle implique nécessairement une renonciation à quelque chose qui pouvait nous tenir à cœur. L’auteur nous démontre que choisir c’est forcément douloureux, coûteux dans tous les sens du terme. Et j’ai trouvé la mise en situation adoptée par l’auteur particulièrement pertinente et parlant. En tout cas, elle me revient en tête chaque fois que j’ai désormais un choix difficile à faire. Mais ça, je vous le laisse le découvrir Clignement d'œil

Plan d’action pour commencer à changer de vie

Au delà de cette démonstration, ce que j’ai trouvé particulièrement puissant dans ce petit livre c’est que, mine de rien, à un moment donné, l’auteur nous donne un plan pour commencer à apporter des changements significatifs dans notre vie avec simplement 3 petites étapes :

– Imaginez vous dans un monde où tout est possible et imaginez ce que serait votre vie. ( faites comme si vous aviez tous les diplômes du monde, les qualités relationnelles, une intelligence parfaite, un physique de rêve ….) = Imaginez la vie que vous aimeriez avoir (travail, loisirs, comment et où vous décideriez de vivre…)

A priori cela semble super simple, et je peux vous garantir que c’est beaucoup plus complexe que ça en a l’air car on est tellement habitué à se contenter de ce qu’on a qu’on a du mal à véritablement savoir ce qu’on désire vraiment et en plus il faut aussi faire des choix. Et oui ! On ne peut pas à la fois être médecin et avocat par exemple, vivre à New York et Milan… C’est un exercice que je recommande (j’y suis encore !!) et qui peut nous aider à véritablement clarifier nos rêves.

– Et une fois cette liste dressée , il faut se poser la question de savoir qu’est ce qui nous empêche de vivre cette vie rêvée ? S’en tenir à : je n’en suis pas capable, je manque de temps, d’argent… n’est pas une réponse mais une excuse même si l’on s’estime très réaliste sur ses possibilités.Sourire

Le secret, c’est de lister précisément pour chaque projet ce qu’il va falloir faire pour le rendre réel (économiser, faire une formation, apprendre telle ou telle chose, rencontrer ou demander de l’aide à telles personnes…). Tant qu’on n’a pas franchi cette étape, le projet reste abstrait et du domaine du rêve, il n’en sortira que si l’on met en place un plan d’action précis.

– Pour finir, il faut se projeter, se mettre dans la peau de celui/celle que l’on veut devenir et ne pas écouter les saboteurs de rêves ou ceux qui vous prédisent l’échec.

 

Sincèrement si vraiment vous avez envie de changer des choses dans votre vie, faites sérieusement cet exercice jusqu’au bout et je peux vous assurer que ça fonctionne.

Même si ne pouvez pas croire que changer de vie c’est possible, dites vous que si vous ne changez, ne serait ce qu’une seule chose, ce sera déjà énorme ! Clignement d'œil

 

Laurent Gounelle l'homme qui voulait être heureux

ACHETER SUR AMAZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *