Blogueuse littéraire -Emma PERIÉ
Blogueuse littéraire

5 conseils de blogueuse littéraire aguerrie

Cet article, 5 conseils de blogueuse littéraire, est surtout un clin d’œil en ce début d’année ! Après le bilan lecture et le long article sur comment devenir blogueuse littéraire, j’avais envie de vous écrire quelque chose de plus léger mais qui fait sens car dans le cadre de mon activité de blogueuse littéraire, j’ai pu aussi tomber dans pas mal de pièges. Ahah oui je pourrais aussi vous écrire un article les 10 choses à ne surtout pas faire comme blogueuse littéraire (promis ! Je l’écris derrière, j’ai plein d’idées !)

 

Mon conseil n°1 de blogueuse littéraire : surveiller les services presse

 

Lis ce que tu aimes, ne tombe pas dans le piège des services presse (SP) qu’on propose à toute blogueuse littéraire

Trois raisons pour être vigilante sur tes services presse

  • Tu vas lire EXACTEMENT la même chose que toutes les autres et c’est juste frustrant d’écrire une chronique déjà faite par 15.000 personnes (oui c’est vrai nous ne sommes pas autant de blogueuses littéraires, mais tu as saisi l’idée)
  • Tu ne seras qu’un clonage des autres – imagine la blogueuse mode qui porte exactement la même tenue que des dizaine d’autres, c’est juste inintéressant
  • Dernière raison pour être vigilante : ta santé mentale. Tu vas crouler sous plus de livres que tu n’as de temps pour les lire et c’est inutile, car cela te décrédibilise et te crée de la charge mentale.

 

Service presse -blogueuse littéraire

 

 Mon conseil n°2 de blogueuse littéraire : un coin lecture à soi

 

Mode d’ordre : cocooning !

Organise-toi un petit coin lecture cosy (si cela vous intéresse, je ferai un petit topo à ce sujet)

Au début de mon blog, je n’avais pas de coin lecture mais quand lire devient une partie de ton activité, il vaut mieux avoir ce genre d’endroit où tu peux t’isoler, au moins mentalement.

Ahaha crois-moi, Virginia Woolf t’aurait donné ce même conseil !

Les personnes de ton entourage savent ainsi que lorsque tu es dans ce coin (ou ce fauteuil, si c’est tout ce que tu as la place d’avoir), et bien il faut t’accorder un minimum de tranquillité.

Enfin être confortablement assise lorsqu’on lit,  c’est aussi très important ! Tout comme il faut aussi que tu te sentes bien dans ce petit coin (petite lumière, table basse pour poser livre et café (ou thé), bloc de papier et crayon, marque-pages, plaid, repose-pied…),  c’est quand même la base quand on tient un blog de lectures.

 coin lecture blogueuse littéraire

 

 Mon commandement n°3 de blogueuse littéraire : sois organisée

 

Sois organisée, sinon le burn-out te guettera !

C’est certainement ce que m’aura appris cette expérience de blogueuse littéraire.

Avant j’étais une catastrophe (et je le suis encore parfois) mais j’ai dû apprendre la discipline et ne plus seulement compter sur mon énergie et mes “talents naturels” pour improviser au jour le jour.

D’abord parce que les autres blogueuses littéraires sont extrêmement professionnelles alors que je suis d’abord une créative, plutôt geek que littéraire. Donc j’ai beaucoup de mal avec les cadres et il m’a fallu du temps pour réussir à m’adapter, trouver mon rythme et entrer dans ce moule qui reste toujours très contraignant pour moi.

Ensuite parce que le blogging ou l’influence littéraire demande beaucoup de travail. Il faut non seulement lire (et ça ne prend pas 5 min) mais aussi écrire des chroniques, créer du contenu, suivre l’actualité littéraire, les rencontres et interagir sur les réseaux sociaux. Donc sans organisation, on a rapidement la tête sous l’eau.

Le manque d’organisation m’a énormément coûté parce que ce que les gens aiment chez toi : ta légèreté et ton authenticité (ou autre chose), ne suffit pas. Au bout d’un moment, ils finissent quand même par te reprocher ton manque d’organisation, ton manque de régularité…

Et je peux le comprendre., moi-même je m’auto-saoule souvent ahah

 

Organisation blogueuse littéraire

 

 Mon conseil N°4 de blogueuse littéraire : prends garde au chat

 

N’adopte pas un chat qui mets des poils partout et dort toujours précisément dans ton fauteuil de lecture ou sur tes compo photos.

Bien sûr je plaisante car j’ai désormais deux chattes, Myrtille et Zelda, que j’adore, et je ne pourrais pas ne pas avoir de chat.

Mais Myrtille est une british long hair et il faut la brosser chaque jour malgré ce que prétendent certains articles. Elle parvient même à me faire des dreadlocks si je traine trop à la brosser et me laisse des “nuages de poils” partout.

Et sa spécialité c’est l’assoupissement inopiné sur mes compositions photographiques. Et comme vous pouvez le voir, elle s’y adonne de bon cœur.

 

Blog littéraire et chat

 

Quant à Zelda que j’ai recueilli dans la rue, c’est un simple chat de gouttière qui laisse quand même des matelas de poils partout où elle dort mais surtout, elle squatte toute la journée …mon fauteuil de lecture !Comme s’il n’y avait que cet endroit où dormir dans la maison !

Bref ! Le chat ce n’est pas obligatoire pour une blogueuse littéraire ahaha

 

Blogueuse littéraire et chat

 

 

Mon conseil N°5 de blogueuse littéraire : the last but not the least

 

Ne prends pas cette activité de blogueuse littéraire au sérieux mais fais-la sérieusement.

 

Blogueuse littéraire Emma PERIE

 

Je vous souhaite à tous.tes un très bon début d’année 2021 et on se retrouve très vite pour de nouvelles aventures !

 

☆☆☆

 

 

 

7 Comments

  • ayok57

    Bonjour Emma,
    Meilleurs voeux pour 2021!
    Je ne suis pas blogueuse littéraire mais j’ai beaucoup aimé lire cet article malgré tout.
    A très vite pour la suite de des aventures 😉
    Bises

    • Emma

      Coucou Marie-France,
      Je te souhaite également une très belle, douce, riche et heureuse année 2021 ♥
      Ahaha je pense que c’est un article qui peut plaire à tout le monde car il est aussi très second degré 😉
      Et puis c’est toujours intéressant d’avoir accès au back office d’une activité
      Ouiii !! A très vite ! Bisous ♥

    • Emma

      Coucou Clem,
      Oui et puis ce sont plutôt des conseils second degré même s’il y a un fond de sérieux.
      Ils permettent en tout cas de revenir à l’essentiel 😉
      Merci pour ton passage par ici ♥

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :