outine écriture article blog
Blog littéraire & blogging,  Blogueuse littéraire

Blog littéraire : Ma routine écriture

Pourquoi une routine écriture pour mon blog littéraire ?

Parce que c’est le plus sûr moyen pour pérenniser la tenue de son blog littéraire, car il est facile de se lancer mais il est beaucoup plus difficile d’en tenir un au long cours et je sais de quoi je parle puisque celui-ci ne doit pas être loin de mon dixième blog en 15 ans Smile

 

Ecrire plus efficacement pour son blog

 

Honnêtement si j’écris cet article c’est justement car c’est un point qui m’a toujours beaucoup posé de problèmes . Pendant des années j’ai écris trois articles de blog par semaine sans que cela ne soit trop contraignant. Et puis les réseaux sociaux sont arrivés et ils ont pris toute la place. On ne réalise pas combien ils sont chronophages et cela notamment quand le nombre de ses abonnés devient important, car au delà de la création de contenu, il faut aussi répondre aux commentaires, aux DM (direct messages), mails, faire des stories… et clairement, ça n’en finit jamais.

Donc du temps pour écrire, il m’en manquait toujours. Jusqu’à ce que je réalise que mon ADN est davantage celui d’une blogueuse littéraire qu’une instagrammeuse, bien que je considère que l’évolution des réseaux sociaux se rapproche davantage de mon caractère spontané et créatif et que ce n’est pas pour me déplaire. Le blog reste cependant mon espace de réflexion, l’endroit où je peux prendre un peu de recul.

Sauf que je n’arrivais plus à lui accorder le temps nécessaire. Me déconnecter d’Instagram a notamment été complètement libérateur et m’a permis de revenir naturellement à mes réflexes de blogueuse, à ce que je sais VRAIMENT faire. Mais je n’avais toujours pas de discipline.

A partir du moment où j’ai accepté l’idée que je devais lier mon activité professionnelle à mon activité de blogueuse littéraire car il était devenu évident que c’était devenu une partie de mon métier, j’ai dû aussi dealer avec l’idée que je devais m’organiser plus ou moins professionnellement et ne plus faire /écrire seulement quand l’envie me saisissait. Autant dire que cela a été une révolution dans ma manière de fonctionner !

Et vous le savez, l’organisation ce n’est pas mon fort !

Mais l’inconfort que génère l’inorganisation m’a certainement poussé à essayer de faire mieux. On ne change que lorsque l’inconfort se mue en souffrance et ça devenait clairement le cas.

Article lié : Comment écrire plus vite ses articles de blog littéraire

 

Noter ses idées pour écrire ses futurs articles de blog littéraire

 

C’est mon plus gros point faible car des idées, j’en ai tout le temps et que je les note n’importe où et bien sûr, je ne les retrouve jamais ! C’est pourquoi j’ai dû adopter un carnet que je trimballe partout. Pour ma part je fais partie des irréductibles old-school blogueuses qui ont besoin du contact avec le papier et l’encre.

Mais il est aussi possible de le faire sur une application comme EVERNOTE ou de s’envoyer des mails (oui, oui il y en a qui le font !) ou de le noter sur son tel.

Je n’ai donc pas de problème de créativité (c’est au moins ça de gagné !) mais si c’est votre cas, je vous conseille de déterminer quelles sont vos passions et de vous demander “qu’est-ce que vous pourriez écrire dessus pour aider les autres à progresser sur le sujet”. C’est aussi une excellente manière de déterminer la ligne éditoriale de son blog littéraire ou de la faire évoluer plutôt que de chercher à voir ce qui marche et à copier. Car on n’est jamais meilleur que sur les sujets qui NOUS passionnent et cela que quelque soit le sujet ! Il existera TOUJOURS des personnes passionnées par les mêmes thématiques et qui seront intéressés d’en apprendre davantage. Donc focalisez-vous sur vos VRAIS centres d’intérêt Smile

 

 Trier et varier les sujets d’articles de blog littéraire sur lesquels on veut écrire

 

Bon c’est vrai que toutes mes idées d’articles ne sont pas toujours tops. Certaines sont carrément farfelues ou me demanderaient un travail de recherche et d’écriture considérable. Je dois donc souvent trier, simplifier mes sujets d’articles de blog car j’aime creuser (beaucoup ! ) et parfois on ne peut plus m’arrêter. Ensuite j’essaye de les varier, car là aussi j’ai tendance à aller vers ce qui m’est le plus évident et facile, c’est à dire les chroniques de livres alors que justement je voudrais en sortir… Oui compliqué la fille ! ^^

 

Planifier ses publications

 

Spontanément j’ai en horreur la planification car elle m’écarte de ma spontanéité. Mais à un moment donné, il est devenu évident que je ne pourrais pas continuer de bloguer si je n’adoptais pas un minimum d’organisation. J’ai donc acheté de jolis daily planners qui tiennent tout seul sur le bureau, essayé TRELLO, et puis j’ai fini par faire ma propre feuille de planification que je mets dans un classeur sous plastique comme on le faisait à l’école. Disons que de pouvoir ranger tout ce qui est important pour mon activité de blogueuse dans un même gros classeur, de pouvoir supprimer des pages, en ajouter, et bien pour moi, c’est juste trop pratique. L’école m’aura au moins appris ça !

Planifier me permet aussi d’essayer d’anticiper les dates spécifiques de l’année, genre Pâques ou St Valentin parce que j’avoue que je vis un peu au jour le jour et que ce genre de choses me passe complètement au-dessus de la tête. J’admire les blogueuses qui arrivent à préparer les événements un mois à l’avance, qui te parlent déjà de Noël alors qu’on est en novembre… Il n’empêche que cela me dépasse complètement et j’essaye donc de m’améliorer en intégrant certaines dates en amont dans mon planning. Que je les respecte, est encore un autre sujet …

 

Routine ecriture blog

 

Faire un plan de ses articles

 

J’ai toujours écrit mes articles sans aucune préparation. J’ai simplement un sujet qui tourne dans ma tête depuis un moment, que j’écris plus ou moins mentalement et qu’il faut que j’évacue à un moment donné pour faire de la place. Donc les plans, les idées, ce n’est pas trop mon truc ! Je pense que cela me rappelle trop le système scolaire, j’ai donc tendance à fuir cette idée car je le vis comme une corvée insurmontable (le traumatisme !). Mais je me suis aperçue que je gagnais un temps fou quand je fais un plan en amont, simplement car cela m’évite de trop me disperser lors de l’écriture. Je travaille donc pour changer ma perception de cette étape en l’associant à plus de temps libre pour moi. Petit à petit, les choses changent, j’arrive désormais à écrire un article sur trois avec un plan, surtout si sa rédaction doit être courte.

Ensuite je laisse un peu décanter car je sais que je ne suis jamais très bonne pour relire immédiatement et pour corriger. Si le texte est trop frais dans ma tête, je ne vois tout simplement pas les fautes, ni les tournures à corriger. Il me faut y revenir plus tard.

Tout comme il me faut prévoir immédiatement une date de publication, sinon cet article disparaît dans les limbes de mon PC. Je ne compte plus le nombre d’articles écrits et stockés qui dorment dans un dossier parce qu’une fois libérée de leur écriture, je suis passée à autre chose et je les ai oublié. D’où l’autre intérêt de la planification qui m’oblige à plus de rigueur là-dessus.

 

“La motivation est ce qui vous pousse à vous lancer. L’habitude est ce qui vous maintient” – Jim Rohn

 

Les photos de blog littéraire

 

Je vais vous écrire un article spécifique là-dessus parce que les photos c’est un big sujet!

Mais personnellement j’ai pris l’habitude de faire mes photos très en amont, parfois même avant de savoir si je vais écrire un article. Cela tient au fait que depuis que je suis blogueuse littéraire, j’aime faire les photos avant de lire les livres et d’en abîmer la couverture (mon côté maniaco-dépressif !). Bon aujourd’hui ce n’est plus tellement quelque chose d’aussi important car j’ai appris à lâcher prise avec cette question, mais comme c’est devenu une habitude, je continue de le faire. J’ai donc un stock hallucinant de photos qui n’ont jamais servi et que j’essaye de trier petit à petit. En ce moment (et c’est le cas pour les photos de cet article), je fais les photos sur le moment en priant pour que la lumière soit suffisante, ce qui n’est parfois pas le cas en hiver où je dois les prendre avant 15h. L’organisation idéale étant pour moi de faire toutes les photos d’un coup, d’où encore l’intérêt de planifier mes articles et d’avoir une vraie routine d’écriture pour ce blog.

Le timing

 

Autre gros point noir de mon organisation : je ne compte pas mes heures quand j’écris un article de blog ou un post sur Instagram. Parfois je peux y passer la journée, surtout si je me lance dans l’écriture sans plan… Mais la question qui m’a toujours bloqué c’est de : celle de combien de temps doit prendre l’écriture d’un article ? Difficile d’y répondre. Naturellement j’aurais tendance à dire : une heure … alors que vu les contraintes que demande l’écriture d’un tel post (réflexion, écriture, correction, présentation, seo-friendly, photos, relecture …), c’est juste un leurre de l’esprit ! Même les articles que j’écrivais sur un de mes premiers blogs (soit avant 2007, où les contraintes étaient bien moindres) me prenaient déjà environ 2 à 3 heures. Quid d’aujourd’hui ? Probablement 3 à 4 heures pour un article comme celui-ci et beaucoup plus pour un article de fond.

Au final les chroniques de livres sont beaucoup plus faciles à écrire. Avec l’habitude et la standardisation de la chronique, je peux désormais en clôturer une en 1h30, sauf lorsque j’écris un article plus complexe du style de “6 choses à retenir…” qui m’a pris 6 heures entre la relecture de certains passages, la réflexion et la synthèse des différents points….

Donc chaque article à sa propre logique et son propre temps de rédaction qu’il est important de savoir estimer pour savoir combien de temps il va falloir lui allouer. Le but étant de ne pas se sentir écrasé par une tâche qu’on estimait simple au départ et qui finit par prendre des heures (j’en connais un rayon sur ce sujet-là !)

Vous comprenez donc tous les avantages qu’il y a (et dans mon cas, en tout cas, c’est flagrant !) à avoir une telle routine écriture avec un blog littéraire et à s’y tenir.

J’imagine que vous n’êtes pas tous prisonniers d’un mental aussi prolifique que le mien et que vous ne vous heurtez pas à autant de difficultés (et tant mieux !) mais du coup cela vous permet de voir ce que vous pouvez améliorer pour être plus efficace. Je reconnais aussi que je ne me suis jamais posée la question de mon efficacité tant que bloguer était un simple passe-temps. Depuis que j’ai accepté l’idée d’être blogueuse professionnelle (ou influenceuse, même si je déteste ce terme), j’ai aussi accepté l’idée de l’aborder différemment.

 

Et vous, quelles sont vos problématiques pour bloguer plus efficacement ?

 

Emma-Perie-Blog-lifestyle-et-litteraire.

 

Routine ecriture - blog litteraire blog-litteraire-ecriture-chroniques Blog littéraire - organisation - écriture Routine ecriture - blog- littéraire

4 Comments

  • Allezjelis.com

    Merci pour cet article de qualité, j’ai noté une ou deux choses qui pourraient clairement m’aider à mieux m’organiser pour gagner du temps 🙂 ! J’ai ajouté ton blog à ma liste feedly pour suivre tes prochains articles, comme ça je ne rate rien. Bonne journée !

    • Emma

      Coucou !
      Génial si ça peut t’aider, c’est le but !
      Car effectivement puisqu’on parle d’écriture, c’est aussi le genre d’article qui me demande beaucoup de temps à écrire donc merci pour ton retour encourageant !
      A très vite alors ! 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :