• blogueuse littéraire pause digitale emma perié
    Blogging,  Mood

    Pourquoi je fais une pause digitale

      J’ai longtemps hésité, et pour être honnête, ça fait même plusieurs mois que je diffère cette décision en trouvant sans cesse des excuses pour ne pas le faire. Au début de cette crise du Coronavirus, j’ai là encore hésité parce que j’avais l’impression de vous lâcher. Mais je sens que pour moi, c’est le bon moment ! Je DOIS le faire ! Je vous enjoins suffisamment à vous écouter, alors quelle crédibilité je pourrais encore avoir si je ne m’absentais pas d’ici quelques temps, au prétexte qu’il faudrait toujours être fidèle au poste tant qu’on tient debout. J’ai donc décidé, comme je viens de vous l’annoncer sur Instagram, de…

  • blog littéraire blogueuse littéraire
    Mood

    Journal de confinement #jour 6

    Cher Coronavirus, Il faut que je te dise merci ! Grâce à toi je me reconnecte à moi-même… J’en ai des choses à te dire ! Mais vu que tu as décidé de t’installer durablement parmi nous, j’imagine que nous aurons l’occasion de nous écrire souvent pour en parler, avant que tu ne te décides à faire tes valises ! Comme tous les êtres indésirables qui veulent malgré tout faire leur place, tu as bien compris qu’il ne suffisait pas pour se faire accepter, de s’accrocher à nos basques (ou à nos malheureux poumons), mais qu’il fallait se rendre IN-DIS-PEN-SA-BLE ! Et je crois bien que tu as réussi !…

  • Développer son intuition - se sentir mieux
    Développement personnel,  Mood

    Développer mon intuition : petit bilan un an après

    Cette année, après la lecture d’un livre j’ai eu un déclic ! J’ai compris que j’avais toujours été intuitive mais que je refusais absolument de m’écouter parce qu’on m’avait appris que ce que je ressentais n’était pas fiable et que je devais, au contraire, agir après avoir usé de ma capacité de réflexion rationnelle. D’où une dissonance constante entre ce que je ressentais et ce que je faisais, entre qui j’étais et la représentation que j’en donnais. Depuis la fin de l’adolescence j’avais la constante sensation d’être partagée en deux et que c’était normal. Je ne me sentais jamais alignée d’où une confusion intérieure de plus en plus alarmante et…