Blog litteraire emma perie
Mood

Mes 5 petits bonheurs du moment #1

 

J’innove !

Je cherchais comment parler de l’avancée de ma bucket liste (life list) sans non plus rédiger à chaque fois un article spécifique, vu que j’ai intégré pas mal de choses à ma vie quotidienne.

J’avais aussi envie de partager régulièrement ici avec vous quelques petites choses simples qui me rendent heureuse et qui peuvent vous inspirer sans qu’il y ait à développer pour autant.

J’espère que cet article qui fait un petit point chaque semaine vous plaira.

En tout cas, j’ai hâte de vous retrouver avec ce RDV !

 

Ces derniers mois, j’ai commencé à faire pas mal de choses que je n’accomplissais pas d’habitude, des activités plus créatives et je me suis rendue compte combien ces dernières années j’avais été complètement phagocytée par les réseaux sociaux. Il n’y avait plus de place pour autre chose et j’avais fini par trouver cela normal. Je crois même que cela a développé incidemment, sans que j’en prenne conscience, une forme d’anxiété : celle d’avoir peur de manquer quelque chose d’important (sans que je sache vraiment quoi !) ou de me comparer sans cesse aux autres et de me sentir écrasée. Je pense même que cette paralysie qui a fini par me dominer venait de là.

Je ne me sentais plus du tout créative, forcée d’entrer dans un moule qui me ressemblait de moins en moins. J’étais arrivée avec une personnalité bien distincte mais désormais tout le monde faisait la même chose ou je faisais la même chose que tout le monde et je n’arrivais plus à me réinventer. Il m’a fallu du temps pour me reconnecter à moi-même et surtout pour m’extraire des réseaux sociaux.

M’intéresser à autre chose qu’aux livres, reprendre une vie normale sans en photographier toutes les facettes, faire une puis plusieurs pauses digitales. Prendre du temps off pour me plonger dans des activités créatrices m’a donné l’impression de revivre dans un premier temps, puis m’a aidé à me sentir alignée et heureuse, à n’avoir besoin au fond que de cette simplicité-là. Désormais je me dis que j’ai été heureuse de vivre à l’avant poste l’explosion de la communauté #Bookstagram et d’en avoir largement profité mais si cela s’arrête demain, cela ne changera pas grand-chose à ma vie. Je continuerai de faire les choses qui me donnent du bonheur.

Prendre conscience de ceci m’a redonné un profond sentiment de sécurité dont m’éloignaient les réseaux sociaux. On nous regarde toujours sous l’angle de l’influence que l’on a, mais nous sommes nous-mêmes fortement influencés et mis sous pression, d’autant plus que c’est une période d’extrême concurrence. J’avais donc besoin de #vraievie, de mes amis qui vivent à mille lieux de toute cette agitation et de retrouver l’envie de m’investir dans quelque chose qui n’a pas besoin d’être liké ou chroniqué.

Dans ma vraie vie, les petites choses ci-dessous, me permettent de me cocooner, de me sentir bien, à ma place, de me sentir moi-même, certaines me permettent une forme de méditation ou de me retrouver, de couper avec mes activités professionnelles ou de blogueuse et d’influenceuse littéraire.

Je ne saurais trop vous encourager à trouver les vôtres ou du moins à ne pas lâcher ou à faire entrer des activités créatrices dans vos vies, même si vous pensez ne pas avoir de temps pour le faire. 

 

☆ Mes petites infusions bio et parfumées

 

Petits bonheurs blog green

 

Depuis que j’ai découvert les infusions bio et fruitées de Romon Nature dans mon Biocoop, on ne m’arrête plus ! Je voudrais toutes les tester ! Les parfums sont juste dingues pour moi qui n’aime pas particulièrement ce genre de breuvage. Mais il faut bien que je trouve des alternatives au café pour faire baisser ma consommation quotidienne (je tiens toujours le zéro café). Et là, je suis trop contente car je crois que j’ai trouvé la parade ! J’ai commencé avec l’infusion Tropical Pina colada qui restera sûrement de loin ma préférée et là je tente la Cherry qui est semble-t-il détox, alors pourquoi pas !

Je consomme très rarement des biscuits industriels mais parfois je craque pour de la biscuiterie italienne ou du bio. Avec le confinement, j’avais embarqué ces petites tartelettes au myrtille que je fais chauffer doucement au four (ou au micro-ondes pour aller plus vite) pour qu’elles soient tièdes, une pointe de crème chantilly dessus les jours de grosse déprime ou une boule de glace vanille en accompagnement et ça fait illusion ! En vrai, je les mange le plus souvent juste tièdes car elles sont très peu sucrées et cela me semble moins fade ainsi (mais je les achète justement pour cette qualité ! Cherchez l’erreur !). Pour dire vrai, même si je ne suis pas vegan, j’évite désormais d’acheter des produits laitiers alors la glace et la chantilly c’est vraiment exceptionnel si j’en ai dans mon frigo donc ce n’est pas le genre de goûter que je m’offre très souvent. C’est d’ailleurs sûrement ce qui les rend  meilleurs parce que rares . Et c’est bien comme ça ! Vivement l’été et les sorbets !

 

☆ Mon bébé Piléa

 

Pilea planter blog green

 

Ça y est, bébé Aglaé est en terre ! Et je ne me lasse pas de la regarder croître jour après jour. Finalement le confinement ça a du bon ! J’ai enfin trouvé le temps de chercher un pot à sa taille pour la planter ! J’attends désormais qu’elle me fasse des petites pousses pour en prélever une ou deux pour recommencer l’opération et avoir une petite famille de piléas.

 

Blog green planter pilea

 

Vous ne pouvez pas savoir conbien m’occuper des plantes me rend heureuse  ! Je me rends compte combien je suis parfois aller chercher loin des choses “exotiques” ou superficielles à faire alors que de prendre le temps de faire des activités créatives toutes simples, de planter des fleurs ou des plantes, suffit à nous remplir d’un sentiment de bonheur et satisfaction.

Article lié : Adopte un piléa, plante dépolluante

 

“La vie est faite de ces petits bonheurs quotidiens dont on se lasse, dont il faut être privé pour apprécier la valeur…”

 

☆ Colorier et faire des boites en origami

 

Origami boites emballage cadeau

 

Ahaha vous m’avez pas mal vu dans mes stories avec mes boites et cela continue ! Je ne peux pas expliquer pourquoi mais j’adore prendre le temps de colorier avec le joli carnet de Créabisontine. Je crois que c’est presque un plaisir sensuel ! Il y a déjà la texture du papier qui m’est particulièrement agréable au toucher et au pliage, puis le rendu visuel avec l’association des couleurs à la fois lumineuses et moirées que permet la combinaison de l’encre gel des stylos bille et des feutres or. Je suis totalement fan (et même dingo) de cette activité qui me déstresse totalement.

Et puis, j’ai l’impression de faire quelque chose d’utile car les petites boites peuvent servir à de multiples occasions dès lors qu’il s’agit d’emballer de petites choses comme des friandises ou des pins. J’essaye d’ailleurs d’en faire de toutes les tailles pour pouvoir emballer ainsi un maximum de choses. Je trouve que c’est une jolie idée d’emballage qui peut se révéler éco-responsable.

 

☆ Le film que j’ai adoré voir dans le cadre des 50 films indispensables à voir (bucket liste)

 

Je pense que ce n’est pas cette année que je vais pouvoir accomplir l’essentiel de ma bucket list avec tout ce qui se passe ! Alors autant essayer d’avancer un maximum sur ce qu’il est possible de faire depuis la maison.

Cette semaine, j’ai regardé sur Netflix un film que j’avais en tête de voir depuis longtemps. Ça y est ! C’est fait ! Il s’agit de “Carol” de avec la splendide Cate Blanchett ♥

 

que voir Film Carol cate blanchett

 

J’ai vraiment adoré ce film qui traite de l’amour au féminin avec justesse et élégance. Il n’était pas facile d’aimer une autre femme dans cette Amérique puritaine et patriarcale des années 50.

J’ai été d’autant plus surprise de voir dans le générique que ce film est tiré d’un livre de Patricia Highsmigh (“Le prix du sel”) qui est plus connue pour ses thrillers psychologiques que pour ce genre littéraire et pour cause ! Il s’agit en réalité d’une partie de son histoire personnelle puisqu’elle était vendeuse dans un grand magasin de jouets lorsqu’elle fit la rencontre d’une femme qui provoqua en elle des sentiments inconnus, comme le relate justement le début du film. Elle ne l’aurait par contre jamais revue, ce qui a probablement suscité ce roman, celle-ci s’étant en plus par la suite suicidée.

Que ce soit l’histoire de ces deux femmes qui rêvent de pouvoir s’aimer librement et de s’émanciper des hommes, les costumes ( l’élégance et les vêtements de ces années là me font fantasmer ), les décors qui nous plongent dans cette atmosphère surannée, tout ceci a quelque chose d’émouvant proche de la nostalgie, même s’il s’agit d’une époque éloignée. On ne parle pas du jeu des actrices ! Rooney Mara est fabuleuse de retenue, force et sensibilité dans le rôle de Thérèse et Cate Blanchett habite complètement le rôle de cette housewife qui veut divorcer pour assumer sa préférence pour les femmes. Todd Haynes a d’ailleurs beaucoup joué sur les couleurs pour nous restituer la force et la fragilité de cette situation.

 

FilM CAROL -amitié féminines - que voir

 

Je ne sais pas à quoi tient cette attirance personnelle pour ces années. Probablement à nos croyances que c’était-mieux-avant, ce qui ne l’était pas, bien évidemment ! Mais je crois que ce qui me fait tant rêver c’est que c’était encore une époque où l’on faisait avec peu ou tout était encore précieux. Peu de personnes avaient la chance de pouvoir posséder une automobile et de pouvoir prendre la route pour s’évader d’une vie qui semble trop lourde. C’était encore des choses qui relevaient de l’exceptionnel ! Tout ce qui nous semble si commun aujourd’hui était alors un luxe. C’était aussi une période d’espoir et de rébellion, une jeune femme courageuse et indépendante pouvait quand même déjà rêver de s’émanciper, de faire une carrière habituellement réservée aux hommes et refuser de considérer le mariage comme la seule bonne option qui lui soit offerte.

Si vous ne l’avez pas encore vu, je vous le recommande complètement !

 

Mes pièces mode éco-responsable chinées

 

Vous les avez probablement aperçu si vous suivez mes stories sur Instagram mais avant le confinement j’avais eu l’occasion (ou la surprise) de pouvoir mettre la main sur deux pièces que je cherchais depuis pas mal de temps.

Il s’agit d’un manteau bien chaud et vintage façon mouton retourné et celui-ci a juste la bonne longueur. Je suis tellement contente d’en avoir déniché un !

 

Blog mode eco responsable

 

 

Malheureusement on n’a pas vraiment eu d’hiver dans le sud cette année (et je me demande si on ne va pas devoir s’habituer à cette idée), du coup je n’ai même pas eu le temps de le porter ou alors il aurait fallu que je prévois d’aller finir l’hiver en Suède pour pouvoir l’étrenner ahah ! Mais avec le coronavirus, c’est mort là aussi ! Je l’aurais donc pour l’année prochaine !

L’autre pièce chinée, il s’agit bien sûr il y a ce sac de voyage dont j’ai bien dû rêver pendant des années ! Sincèrement il est particulièrement lourd même vide, ce qui veut dire que je ne l’utiliserai que dans des occasions bien particulières, genre le week-end très court où tu n’emmènes quasiment rien (est-ce vraiment possible ?).

 

Mode eco responsable blog

 

Mais bon j’ai zéro regret, car je l’♥ d’amooouuur !  Je sais que vous me comprenez ! Smile

 

 

Quels ont été vos petits bonheurs de cette dernière semaine de confinement ?

 

Emma-Peri-Blog-lifestyle-et-littrair[1]

 

 

 

 

 

6 Comments

  • ayok57

    Merci pour ce nouvel article “qui change”, j’aime beaucoup que tu sortes de ton univers littéraire, au moins occasionnellement 😉
    J’ai aussi une pilea et je l’adore!
    J’avais vu Carol, j’ai bien aimé mais ça ne restera pas un film “de chevet”, en tout cas les actrices étaient top, en effet.
    Et je comprends très bien ton addiction aux dessins/boîtes, de mon côté ça fait depuis le début de l’année que je fais de la création en ligne chaque mardi de 18h30 à 20h30 avec une “coach” canadienne et ça m’a fait beaucoup de bien de revenir à moi et ma créativité. J’attends quand même malgré tout un peu la fin (encore 5 séances) parce que c’est assez axé dessin/collage/peinture et j’aimerais beaucoup créer d’autres choses – même si évidemment on est libres de le faire, mais ça nous permet en même temps d’explorer d’autres pistes de création qui sont elles-mêmes aussi intéressantes, donc c’est un peu un choix cornélien parfois!
    Et, pour ne rien cacher, il n’y a pas eu de petit bonheur spécial la semaine dernière (à part d’avoir mon fils 3 jours rien que pour moi, et c’était déjà super!!) parce que j’attendais avec impatience hier pour retrouver mon chéri, avec qui je n’étais pas confinée (et ça, ce sera MON bonheur de cette semaine!!)
    Au plaisir de te lire dans la prochaine chronique!

    • Emma

      Coucou Anne-France ! 🙂
      Oui la créativité est une excellente manière de se reconnecter à soi ! C’est cool de pouvoir en plus le faire avec une coach mais on sent ton impatience de pouvoir voler de tes propres ailes ! Mais tu as raison on se fait coacher pour pouvoir explorer des domaines où l’on n’irait pas forcément par soi-même donc c’est bien d’aller au bout. Tu as tout le reste de la vie pour explorer librement cette créativité qui visiblement ne demande plus qu’à sortir. Je comprends pour les retrouvailles avec ton chéri, ce confinement va permettre des “embrassements dé déconfinement”, on va avoir un nouveau boom de la natalité à coup sûr, ahah. Profites de bonheur ! je t’embrasse ♥

  • Andrea

    Moi aussi j’adore colorier. Pour la dernière semaine de “confinement” j’ai repris le travail temps plein donc je dirais que mon petit bonheur aura été de pouvoir rentrer à la maison et me poser sur mon canapé

  • LaSemeuseDeLivres

    La création ! Ce confinement et quelques lives sympa sur Instagram (pas de coupure pour moi ) m’ont aidée à renouer avec ma part créative. Et même si j’ai continué à beaucoup lire je n’ai fait aucune chronique sur les lectures et ça m’a fait un bien fou !

    • Emma

      Coucou ma poulette !
      Aahah tu as vu comme c’est bien de lire sans faire de chroniques ? On avait carrément oublié que c’était possible ! 😉 Oui j’avais déjà vu passer sur Insta certaines de tes créations, donc j’imagine sans peine que tu as dû poursuivre.
      Gros bisous et tu me fais signe quand tu veux pour un café pour la vie d’après le Coronavirus ♥

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :