Laurine roux - livre une immense sensation de calme
Lectures

Une immense sensation de calme – Laurine roux

Quand j’ai lu la quatrième de couverture de “une immense sensation de calme” de Laurine Roux, j’ai immédiatement voulu le lire !

Est-ce que j’ai été déçue ?

Honnêtement ce livre est très différent de ce à quoi je m’attendais mais justement, sa singularité m’a emporté.

Thème : guerre, nature, contes, légendes, invisibles, amour, deuil, premier roman, Laurine Roux.

Une immense sensation de calme - Laurine roux

Résumé de l’éditeur

 

“Cela dure un instant ou de longues minutes, je ne saurais le dire. Le regard d’Igor abolit mon être. Partout dans mon corps mille particules soulèvent mes membres, et c’est à la fois de la peur et de la glace, du miel et de la lavande.” Au cœur d’une étendue enneigée, une jeune fille rencontre Igor, un être aussi étrange que magnétique. Presque sans échanger un mot, elle va le suivre à travers une nature souveraine et hostile, portée par ce que la jeunesse a d’insolence. Mais plus elle semble proche d’Igor, plus le mystère qui l’entoure s’épaissit. Jusqu’à ce qu’une tempête les précipite tous deux dans la tourmente, révélant les légendes et les souvenirs de ceux qu’illumine le côtoiement permanent de la mort et de l’amour”.

 

 

Pourquoi  “Une immense sensation de calme”de Laurine Roux est un livre à lire ?

 

Pour découvrir l’univers et la plume de Laurine Roux.

Pour la poésie et le voyage 

 

Livre Laurine roux

Mon avis sur Une immense sensation de calme de Laurine Roux

 

Quelle découverte que la plume de Laurine Roux ! Puissance évocatrice, poésie et maîtrise incontestable, le talent de cette auteure ne peut que vous embarquer.

Et cela d’autant plus, si comme moi vous aimez les romans nature writing, ceux qui évoquent la sauvagerie et la beauté de la nature, même si celui-ci n’en est pas non plus vraiment un.

Laurine Roux y mêle habilement contes et légendes, tant et si bien que l’on flotte entre rude réalité, paysages qu’on imagine “sibériens” et imaginaire.

Je vous préviens, lire Laurine Roux est un voyage.

La dévastation de la guerre a précipité la jeune femme sur la route, c’est la vie après “le grand oubli”.

Il s’agit de survivre désormais à autre chose que la folie des hommes, à la rudesse de la nature hostile, glaciale et désertique.

Les hommes n’imposent plus leur loi, il leur faut faire avec celles toutes puissantes de la nature et s’adapter. D’abord recueillie par les frères Lliakov, elle rencontre ensuite Igor, le géant taiseux, dont l’histoire nous sera révélée peu à peu au cours du roman. Elle sait alors qu’elle veut le suivre, c’est une évidence.

Ces deux-là s’apprivoisent et se comprennent sans mots.

 

“Lors de cette nuit, je découvre l’importance du renoncement. Je comprends qu’il faudra oublier l’inquiétude et les explications. les minutes qui passeront seront mes compagnes. Les heures et les jours, des frères d’attente. Je les remplirai de jeux en attendant son retour. Car à chaque fois il reviendra. A cela non plus il n’y aura pas d’explication. Alors je me rendors dans la vapeur d’os et de viande.”

 

“Je n’ai pas peur. Je sais que je le laisserai faire. Cela devrait me désespérer, je devrais crier, me battre, chercher à le retenir. Pourtant cela me procure une immense sensation de calme. Le chemin parcouru avec lui a été un long enseignement d’abandon.”

 

Ce roman court, singulier, intense et terrien nous enveloppe et convoque l’apaisement.

Vous l’aurez compris avec mes extraits choisis ci-dessus, qu’il s’agit aussi d’acceptation, d’apprendre à lâcher prise, de vivre la vie comme elle se présente, de suivre son chemin quel qu’il soit, d’en apprécier l’aventure sans peurs.

C’est aussi un roman sur la différence, sur ces Invisibles craints et rejetés qui doivent accepter de vivre en dehors de la communauté des hommes et l’entraide.

 

Bilan de ma lecture

 

C’est probablement un livre que j’aurais aimé écrire si j’en avais eu le talent.

Un roman qui allie à la fois poésie et écriture à la puissance évocatrice, douceur et rudesse.

Un roman des extrêmes qui nous transporte et nous sort de ce que l’on a l’habitude de lire.

Un vrai diamant ♥♥♥

 

Laurine roux - une immense sensation de calme

 

A lire aussi – idées lecture

 

Il s’agit d’un premier roman, je n’ai donc pas d’autres titres de l’auteure à vous conseiller, si ce n’est son dernier titre “Le sanctuaire”.

Mais dans les lectures similaires, je pense bien évidemment à Sylvain Tesson “Dans les forêts de Siberie” auquel j’ai beaucoup pensé en lisant ce titre, même si dans son cas il s’agit d’un témoignage littéraire et non d’une fiction.

Mais aussi à “Sauvage” de  Jamey Bradbury et à Edna O Brien “Dans la forêt”

Moins sibérien puisque qu’il prend place dans ma région, mais tout de même apaisant, le “Ma cabane”  d’Olivier Garance et D. Saubaber.

 

Une immense sensation de calme - Laurine Roux

 

Une immense sensation de calme - Laurine roux - Livresalire

Laurine Roux y mêle habilement contes et légendes, tant et si bien que l’on flotte entre rude réalité, paysages qu’on imagine “sibériens” et imaginaire.

URL: https://livresalire.com/une-immense-sensation-de-calme-laurine-roux/

Note de l’éditeur :
4

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :