LA SIRENE ET LE SCAPHANDRIER – Samuelle Barbier

la sirène et le scaphandrier samuelle barbier blog littéraire

Jolie surprise que ce premier roman de Samuelle Barbier que j’ai dévoré sans m’ennuyer une minute alors que le feel good et moi, ce n’est pas toujours gagné !

Thème : Agoraphobie, prison, feel good, psy, roman épistolaire, premier roman.

 

La sirène et le scaphandrier - Samuelle Barbier - Blog Littéraire

LA SIRÈNE ET LE SCAPHANDRIER – SAMUELLE BARBIER

 

Résumé de l’éditeur

 

« Nous avons tous une histoire à raconter. Êtes-vous prêts à entendre la mienne ? J’ai été élevé dans les marécages du sud-est du Texas, sur ces terres rouges où règnent les vrais Cajuns. Maintenant que je suis « en cage’, je passe le plus clair de mon temps à imaginer ce qui se passe à l’extérieur.  » Zach
New York. Zach est enfermé dans une cellule, il paie sa dette à la société.
Londres. Hanna est enfermée, elle aussi. Elle vit recluse dans son appartement, incapable d’en franchir le seuil.
Poussée par son psychologue, elle s’inscrit à un programme pour correspondre avec des prisonniers et fait la connaissance de Zach, qui attire son attention dès ses premiers mots. Et s’il offrait à Hanna une liberté qu’elle pense hors de portée ?

Pourquoi  “La sirène et le scaphandrier” est un livre à lire ?

Parce que c’est frais qu’en cette période de l’année ça fait du bien aussi de mettre sa tête en vacances.

Et parce que l’histoire d’Hanna et Zach si elle peut semblait naïve au premier abord est aussi originale et bien menée.

Mon avis

On était pareil Hanna et moi enfermés et rêvant d’un monde extérieur inaccessible

Hanna jeune londonienne agoraphobe enfermée dans son appartement et Zach, jeune délinquant texan, condamné à passer du temps dans une cellule n’avaient rien en commun pour que leurs chemins se croisent. Mais sur les conseils de son psy, Hanna intègre un programme pour correspondre avec des prisonniers et cela va changer leurs vies.

C’est improbable mais ces deux là vont se soigner mutuellement : Zach, le bad boy trouve enfin du sens à son existence en aidant cette jeune femme à sortir de son enfermement par des encouragements et des défis, prouvant qu’à deux on est plus fort. Hanna constitue pour ce jeune homme dont l’horizon était bouché et qui ne peut plus qu’imaginer le monde extérieur à travers les yeux de celle-ci, une fenêtre ouverte sur autre chose, un avenir.

La forme semi-épistolaire donne du rythme au récit et le rend plus vivant. J’ai immédiatement plongé dans cette histoire qui se révèle à la fois drôle, légère et profonde sans jamais sombrer dans le mièvre.

Un joli roman feelgood qui se dévore d’une traite !

Bravo à Samuelle Barbier dont c’est le premier roman et qui a été découverte grâce au concours d’écriture organisé sur Fyctia (prix du roman). Virginie Grimaldi en était la marraine cette année et il est d’ailleurs très proche du style de ses propres romans.

 

Parfois, Hanna, les gens sont comme la vieille chaudière de ma grand-mère. Il leur arrive une saloperie, un truc moche, alors ils réparent tous les dégâts visibles, vite et bien. Mais ils oublient quelque part un minuscule impact jusqu’au jour où le chauffage cesse de fonctionner.
On peut réparer tous les dégâts physiques qu’on veut, l’âme, elle, elle n’oublie rien. Elle se souvient.
Réparez le thermostat, Hanna. Il fait trop froid chez vous.”

Bilan 

Doux, addictif, un brin de romance, ce livre à lire est le parfait cocktail feel good à “siroter” pour cette fin d’été ♥♥

 

 

Les jolies lectures feel good qui transportent ailleurs, vous aimez ?

 

 

 

La sirène et le scaphandrier - Samuelle Barbier
 
 

ACHETER SUR AMAZON / RAKUTEN

2 Replies to “LA SIRENE ET LE SCAPHANDRIER – Samuelle Barbier”

  1. j’ai commencé sa lecture hier 🙂

    1. Et il te plait ? 🙂

Laisser un commentaire