Avec toute ma colère – Alexandra Lapierre

Alexandra-Lapierre-Avec-toute-ma-colère

Alexandra Lapierre nous livre un double destin de femmes exceptionnelles, deux femmes d’une liberté absolue, une mère et sa fille que tout oppose et qui vont se déchirer jusqu’à leur mort.

Thème : Relation mère/fille, relation toxique, femmes libres, Maud Cunard, Nancy Cunard, Aragon, Neruda, Aldous Huxley, Editrice, Beckett, égalité raciale, écriture, engagement, Negro

 

Avec toute ma colère - Alexandra Lapierre - Blogeuse littéraire livresalire

AVEC TOUTE MA COLERE – ALEXANDRA LAPIERRE

 

Résumé de l’éditeur

 

Toute leur vie, c’est deux-là se sont aimées à se haïr. Un duel à mort.
À ma droite : la mère, Maud Cunard, richissime héritière d’une célèbre ligne de paquebots, mécène internationale à la conversation exquise, grande dame pétrie de conformisme.
À ma gauche : sa fille, Nancy Cunard. Excessive, audacieuse, scandaleuse, muse et amante d’Aragon, de Neruda, d’Aldous Huxley. De tous les combats pour la liberté, pour l’égalité raciale, pour le progrès social…
D’accord sur rien. Semblables en tout.
De la guerre qui les oppose, aucune ne sortira victorieuse.

 

2 adjectifs qui résument le livre

 

Bouillonnant :  Par la passion de vivre et l’énergie investie par ces deux personnages dans l’amour détestation qu’elles se vouent.

Enivrant : Par le rythme, la liberté vertigineuse que ces deux êtres prennent à vivre selon leurs propres attentes de la vie.

Ce que j’en pense

 

J’ai pris de nouvelles résolutions pour essayer d’être plus synthétique dans l’écriture de mes chroniques et cela tombe mal car ce livre m’a emballé ! Je ne connaissais pas Alexandra Lapierre et je me demande encore comment j’ai bien pu passer à côté de cette autrice plus longtemps !

Déjà Nancy et Maud Cunard, la fille et sa mère ont connu chacune un destin extraordinaire. Bien évidemment celui de la mère qui a réussi à devenir une richissime héritière, grande mécène mais extrêmement calculatrice m’a beaucoup moins séduite que Nancy, sa fille rebelle, séductrice en diable, audacieuse, engagée pour la liberté et l’égalité raciale, stupéfiante de liberté et visionnaire. Elle sera quand même la première éditrice de Beckett ce qui n’est pas rien !

A quoi servirait d’écrire que sa chevelure était épaisse et blonde, que ses yeux étaient gris et bleus ? J’avais connu beaucoup de femmes avant elle, et bon nombre avaient des cheveux aussi beaux et des yeux aussi profonds. Mais nulle autre n’avait possédé cette vertu indispensable de me faire sentir plus intensément vivant en sa présence. Et Maud avait ce pouvoir-là : celui de m’insuffler la vie lorsqu’elle se tenait à mes côtés, celui de me l’ôter lorsqu’elle s’éloignait…

 

Ensuite, ahurissante est aussi l’histoire de la maison de Nancy, son “puit carré”, cette bâtisse que l’on découvre tout au long de ce récit comme un ancrage et qui pourtant sera sans cesse retournée, abîmée puis finalement succombera dans les flammes avec tous ces mystères inexplicables qui entoureront les années après sa revente, comme si l’âme de Nancy n’avait jamais quitté les lieux.

Et que dire aussi de la relation étrange qui lie l’auteure à ses deux héroïnes, comme s’il fallait absolument que ce soit elle, précisément, qui écrive l’histoire de ces deux femmes. Comment elles sont revenues sans cesse à la charge, se présenter à son esprit et dans sa vie, alors même qu’elle se résignait à l’idée de ne pouvoir les raconter et quand on sait qu’il lui a fallu 14 années d’investissement et d’enquête pour écrire ces quelques 300 pages, on ne peut qu’être ébahi par la manière dont Alexandra Lapierre a été habitée par leur histoire, leur destin, leur relation.

Ce livre est véritablement fascinant à tous les niveaux mais aussi parce qu’il met en lumière une relation mère/fille d’une violence et d’une toxicité vertigineuse. Deux “fauves” que tout opposent ou qui s’opposent parce que justement l’une s’est construite en contre-pied de l’autre, refusant le modèle maternel par manque d’amour ou parce qu’elle voit trop clair dans ses manipulations. C’est intéressant de voir la force de combat, de rébellion que puise Nancy dans ce refus d’être la “chose” de sa mère, de rentrer dans ses plans pré-établis et dans ce conformisme qui l’ulcère, plutôt que de céder à une résignation et au confort d’une vie plus douce qui lui aurait été assurée, le cas échéant.

 

A cinq ans, un amour de petite fille…Mais elle avait été un bébé monstrueux. Franchement, j’ai détesté être enceinte. Le jour de l’accouchement fut sans doute le pire de ma vie. Les souffrances de ces heures … Je me suis jurée que cela ne m’arriverait plus. Dès lors, j’ai fait chambre à part avec son père et pris les mesures qui s’imposaient avec Georges Moore. Passons. Pour le reste … Une enfant adorable.

 

Elle a dix-sept ans et son opinion est faite : elle vous considère désormais comme du toc.

Du toc, moi ?

Cela vous étonne ?

J’ai beau réfléchir, je ne vois vraiment pas en quoi !

 

Mais c’est aussi un tableau de cette période où se mêlent les débuts du surréalisme, le jazz, l’exacerbation du racisme et une Nancy Cunard qui est de tous les combats pour l’égalité des droits et qui ira jusqu’à écrire une énorme anthologie (NEGRO) sur la réalité des conditions de vie des noirs dans les Amériques, en Afrique et en Europe dans les années 30.

J’ai également aimé la manière originale dont Alexandra Lapierre a construit le récit comme une sorte de dialogue virtuel entre ces deux femmes qui tentent de faire entendre chacune, en vain, leur vision de ce qui les oppose… Nancy discutant de sa relation avec sa mère avec Diana, une amie très proche d’elles deux et Maud menant une sorte de monologue de son côté, les deux se répondant. Cela a pour effet de nous les rendre très vivantes, très présentes comme si nous étions les témoins silencieux de leur terrible discorde et de leur impossible réconciliation.

Je l’ai dévoré !

 

Bilan : Livre à lire si ces relations mère/fille vous questionnent ou vous passionnent, mais aussi de grands destins de femmes libres absolument inoubliables. Est-il utile d’ajouter que j’ai succombé et déjà attaqué un autre des titres de cette auteure ? ♥♥♥

 

Alexandra Lapierre - Avec toute ma colère
ACHETER SUR AMAZON

ACHETER en occasion sur RAKUTEN

 

 

 

AVEC TOUTE MA COLERE –ALEXANDRA LAPIERRE – Editions Pocket

 

 

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet article, https://livresalire com/avec-toute-ma-colere-alexandra-lapierre/#more-2319, , alexandra lapierre avec toute ma colère